Hide Park Corner – Split

2 Commentaires      968
Style: psyche loud rockAnnee de sortie: 2004Label: Autoproduction

Vous me direz qu’il faut être sacrément culotté pour intituler son premier album Split… Avoir envie de mettre en musique la chronique de sa propre mort annoncée… Hop ! Je vous arrête de suite ! Ce titre fait plutôt référence aux voyages du groupe dans les Pays de l’Est comme pourront en attester des titres tels que « Rynek Glowny » ou « Bohemia ». A titre personnel, il fait résonner en moi le moment précis où tout bascule, où quelque chose se casse en vous, vous tire vers l’ailleurs, bref vous invite au voyage. Et de voyage, il en est justement question avec ce premier opus des Hyde Park Corner. Voyage introspectif, voyage au cœur de la psyché ou bien simple carte postale, à vous de choisir. Ce jeune groupe grenoblois, présent depuis 2001 dans le paysage musical français, sera de toutes façons vous accompagner pour le grand départ.

Résolument rock dans la forme, les HPC vont développer une certaine nostalgie, une certaine langueur qui n’a rien de monotone, au travers de huit compositions aux atmosphères mélancoliques, qui savent également prendre l’auditeur à contre pied durant de grands moments de bravoure rock tels que nous y a habitué une certaine scène de Seattle et plus particulièrement Pearl Jam. Point de plagiat ici. Juste un clin d’œil respectueux, juste une influence assimilée, terreau d’une créativité assez pertinente pour s’émanciper de toutes contingences. Le groupe au travers de ces pérégrinations et de ces différentes expériences musicales (plus d’une centaine de concerts à son actif !) a acquis une maturité qui lui permet un subtil mélange de riffs rageurs et d’arpèges cristallins pour développer une palette d’émotions sans frontière. Cette palette est également perceptible au travers d’un chant saisissant, profond, rauque mettant en scène des textes français (à la poésie et à la musicalité assez rare pour être soulignée, ne sombrant jamais dans le mièvre), mais aussi en anglais pour les moments les plus rock.

Ce premier jet m’a subjugué après quelques écoutes, tant cette musique du voyage, et de la perdition, chargée d’émotions, sait se faire enjôleuse, planante, un brin psychédélique pour mieux vous saisir au détour d’un riff plombé. Si cette musique devait être comparé à un élément naturel, je penserais irrémédiablement à l’eau et plus particulièrement à la mer, ses flux et reflux, sa ligne d’horizon si songeuse, son invitation au voyage et bien sûr son lot de promesses et d’espoirs. Cette musique bien qu’encore jeune, sait se sculpter des reliefs, se dessiner des courbes aussi chatoyantes, aussi attirantes que celle de la femme adorée ! L’invitation au voyage est lancée…à vous de la saisir !

4/5

  1. au fil du temps
  2. bohemia
  3. mala strana
  4. here we are
  5. rynek glowny
  6. split
  7. therapeutic way of living in urgency
  8. william blake
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. Neurotool says:

    Je voulais rajouter que les fans de Screaming Trees devraient s’y retrouver aussi!

  2. Antoine says:

    Hide Park Corner sera en concert le 13 janvier 2006 en première partie de Romain Humeau (chanteur de Eiffel) aux Abbatoirs de Bourgoin-Jailleu (38). Venez nombreux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *