Zolle – S/T

Pas de commentaires      1 231
Style: instrumental/stoner/sludgeAnnee de sortie: 2013Label: Supernatural CatProducteur: Michelangelo Roberti

Signé sur Supernatural Cat (label monté par des membres d’Ufomammut), Zolle est un duo composé de Marcello à la guitare (qui joue aussi chez Morkobot) et de Stephano à la batterie et au xylophone (si si, sur Trynchatowak). Le label et les prénoms ne trompent pas, c’est bien d’Italie que provient ce projet à tendance graisse de ribs de porc marinés au bord de la moustache et cambouis sous les ongles.

Car oui, les deux de Zolle s’autoproclament « rednecks », et cela se vérifie directement dans les dix titres de ce premier album. En effet, le stoner/sludge instrumental distillé par le groupe vaut son pesant de riffs mastocs et groovy, le genre de son qu’on imaginerait bien sortir de l’autoradio d’un pick-up laissé à côté d’un barbecue de barbus torchés au Jack Daniels dans une campagne paumée du Kentucky. Mais contrairement à nombre de leurs confrères de style, Zolle joue la simplicité: les morceaux sont courts et ne s’étirent pas en longueur. Pourtant la recette est bien la même que les cadors du genre que sont Karma To Burn et leurs copains (instrumentaux ou pas, aimant souvent faire tourner les riffs jusqu’à plus soif) mais sur une durée beaucoup plus courte (entre 1 minute 30 et 3 minutes). Étonnamment, une si courte durée n’empêche pas nos deux ritals de balancer des compos riches et efficaces.

En dépit d’un aspect trop compact et d’une certaine linéarité inhérents au style (conséquences d’une absence de chant et de break, un parti pris pouvant entrainer une lassitude chez certains auditeurs), cet album n’est pas avares en riffs grassouillets donnant envie de hocher la tête. Néanmoins c’est surtout en allant les voir en live qu’on s’exécutera plus volontiers.

  1. Trakthor
  2. LeeQuame
  3. Forko
  4. Mayale
  5. Man Ja To Ya!
  6. Melicow
  7. Heavy Letam
  8. Weetelah
  9. Trynchatowak
  10. Moongitruce

Site officiel
Facebook

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *