Ufomammut – Fenice

Pas de commentaires      123
Style: psychedelic cosmic doom Annee de sortie: 2022Label: Neurot Recordings/Supernatural Cat

Figure bien connue de la sphère doom depuis une vingtaine d’année, Ufomammut a décidé en 2020 de se mettre en hiatus suite à l’annonce du départ de son batteur historique Vita. Pourtant à peine deux ans plus tard, le groupe de Tortona (Piémont) renaît de ses cendres tels le phœnix (Fenice = phœnix en italien) avec un nouveau préposé à la batterie, un certain Levre (Lowerdose), le doom cosmique d’Ufomammut peut se poursuivre…

« Duat » nous fait entrer dans la transe mais prend un peu de temps via quelques bruitages étranges couplés à une atmosphère plutôt lugubre. Tout ça se dissipe après quelques minutes pour laisser place à du riff plein de fuzz entouré du parti pris hypnotique qui est le leur. Une entame pleine de textures et de sensations d’un peu plus de dix minutes desquelles on redescend avec « Kepherer », sorte d’interlude ambient plutôt inquiétant.

« Psychostasia » nous remet aussi sec en orbite via un travail sur les atmosphères planantes complétées ici par les vocaux aériens d’Urlo. Il y a rarement de la voix chez Ufomammut mais celle-ci apporte clairement à l’ambiance de sérénité distillée ici, on a presque l’impression qu’elle flotte. Les riffs s’intensifieront peu après, gagnant même en force et en grain pour un surprenant sursaut d’énergie. Après ce final de poids, « Metamorphoenix » nous fait faire le chemin inverse et nous place à nouveau dans l’élévation des sens, une lente progression atmosphérique et un pouvoir hypnotique au maximum.

« Pyramind » vient remettre quelques tonnes de gravats à cet album sans pour autant négliger l’aspect cosmico-psychédélique, la basse dominant les débats. Idem pour la courte conclusion « Empyros » qui prend la suite de son prédécesseur entre groove, lourdeur et même agressif (avec du chant énervé sur la fin).

Comme suggérée par son titre, la renaissance d’Ufomammut a bien lieu ici sous l’impulsion de son nouveau batteur. Sans compromettre son style de prédilection, le trio italien se renouvelle, explore de nouvelles pistes et parvient à faire tout ça sans impression de redite ou de remplissage. Un retour gagnant.

  1. Duat
  2. Kepherer
  3. Psychostasia
  4. Metamorphoenix
  5. Pyramind
  6. Empyros

beunz
Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.