As a New Revolt – TxRx

Pas de commentaires      979
Style: Electro Rap MetalAnnee de sortie: 2018Label: Sand Music

Ceux qui ont été durablement marqués par Rage Against The Machine et notamment leur chanteur au timbre et au flow si particuliers vous le diront, il n’y a qu’un seul Zach de de la Rocha sur terre. D’autres chanteurs de fusion rap-metal ont certes pu s’illustrer avec efficacité et succès, comme le chanteur de Downset par exemple, mais aucun n’a réussi à égaler ou à reprendre le flambeau abandonné par l’engagé dreadlocké. Certes, vous allez me dire à raison que RATM ce n’était pas que Zach de la Rocha mais tout de même, impossible d’imaginer RATM avec un autre chanteur.

Et si le duo français de As a New Revolt interpelle d’abord, ce avant même que l’on réalise que ses compositions sont aussi tout à fait solides et dignes d’intérêt, c’est certainement d’abord pour le timbre de Manu Barrero qui rappelle comme jamais à mon sens celui de de la Rocha. Incroyable comme le mimétisme est saisissant et ce dès l’entame de l’excellent « Blood Brothers ».

La comparaison avec RATM s’arrête pourtant aussi vite qu’elle est arrivée, car en dehors du chant rappé, la musique de As a New Revolt est beaucoup plus électronique, le duo se composant d’ailleurs uniquement d’un chanteur (Manu donc) et d’un batteur (Julien Lhuillier), épaulés tous deux par des machines/synthés (gérées par Manu) dont la présence est loin d’être anecdotique. Elles parviennent en effet à remplacer les guitares sans qu’on y perde au change, les riffs de synthé comme ceux qu’on trouve sur l’excellent « Retina » n’ayant rien à envier aux meilleurs riffs du père Morello.

Ce premier album de 9 titres des français est donc une vraie belle découverte, même si l’on peut malheureusement regretter que la deuxième moitié de l’album ne soit pas aussi réussie et efficace que la première où s’enchaînent les déflagrations imparables (« Blood Brothers », « Empire », « Speechless » et « Retina » donc en particulier. Malgré un « Scream Patrol » plus intéressant dans sa globalité que ce que son démarrage laisse d’abord penser. « Now ! » est par contre un bon exemple de la direction vers laquelle le tandem devrait à tout pris éviter d’aller, bruitiste, dépourvu d’efficacité et d’accroche, il se révèle éprouvant et inintéressant et on aura tôt fait de prendre l’habitude de le zapper à l’écoute du disque. Le conclusif « Kompromat » remonte un peu le niveau (notamment grâce à sa dernière ligne droite plus efficace) sans pour autant convaincre pleinement empêchant le disque de retrouver l’élan imparable de sa première moitié. Dommage… Espérons tout de même que le prochain album des grenoblois les voit affûter leur songwriting sur la durée d’un album complet pour confirmer cette bonne première impression.

Tracklist :
01. Blood Brothers
02. Empire
03. Speechless
04. Retina
05. Riot Porn
06. Perfect
07. Scream Patrol
08. Now!
09. Kompromat

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 986 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *