Ocean Grove – Flip Phone Fantasy

Pas de commentaires      4 378
Style: neo metalAnnee de sortie: 2020Label: UNFD

*Dring Dring… Hello? C’est 1999 à l’appareil !*

Deux ans après le plutôt sympa The Rhapsody Tapes, Ocean Grove a connu un gros revirement de situation. Le chanteur et l’un des guitaristes ont en effet décidé de quitter la barque (en bons termes), ce qui n’a pas empêché le groupe australien de continuer sa route en modifiant quelque peu ses plans: le bassiste/chanteur clean abandonne son instrument pour devenir chanteur permanent tandis qu’un nouveau bassiste est venu le remplacer. Désormais quartet et ayant donc perdu son attribut « core », ce Flip Phone Fantasy est donc une totale rechute néo metal pour Ocean Grove…

Car oui, on plonge directement fin des années 90’s/début des années 2000 (looks et attitudes débilitantes incluses, visez donc les vidéos ci-dessous) avec des influences très perceptibles du côté de Limp Bizkit et de Korn (« Superstar », « Junkie$ »), du vieux Linkin Park (« Thousand Golden People »), même de Nirvana (la mélodie de guitare hommage sur « Sunny »)). Des influences très marquées, proches de tout ce qui fonctionnait à l’époque que ce soit dans les mélodies, les incartades drum n’bass (« Guys From The Gord ») et même les pseudo-ballades sonnant presque comme du Silverchair (« Shimmer » et « Baby Cobra » en version plus lover avec de l’écho dans le micro).

On pourrait passer son temps à jouer au jeu des ressemblances nostalgiques tout au long de l’album tant tout apparaît beaucoup trop proche des originaux. Et si l’envie de crier au plagiat est là, l’impact est tel qu’on fermera juste sa bouche devant l’efficacité immédiate de chacune des mélodies balancées ici, Flip Phone Fantasy dégageant fun et soleil en même temps. Bref, un album fast food régressif et calibré comme il faut: vite écouté, vite digéré, avec un côté accrocheur le rendant pas aussi écœurant qu’il n’en a l’air. Ocean Grove est désormais un vrai groupe de néo metal alors que nous sommes en 2020, et ça fait plutôt bizarre d’admettre qu’il est toujours possible d’en faire du bon aujourd’hui.

  1. Superstar
  2. Neo
  3. Sense Again
  4. Sunny
  5. Thousand Golden People
  6. Guys From The Gord
  7. Shimmer
  8. Baby Cobra
  9. Ask For The Athem
  10. Sway
  11. Junkie$
  12. Freaks

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *