Ancient Thrones – The Veil

Pas de commentaires      121
Style: blackened/progressive death metalAnnee de sortie: 2020Label: Autoproduction

Anciennement nommé Abysseral Throne, Ancient Thrones vient du Canada et officie dans un blackened death metal plutôt virulent et technique. Première livraison de cette nouvelle ère pour le groupe, The Veil est un concept-album autour de l’introspection, suivant le parcours d’un individu auquel l’on peut s’identifier, pour presque une heure de son.

En effet les compos s’étalent facilement autour de six minutes (voire plus) et nous ramènent au temps des premiers albums de Skeletonwitch et surtout de The Black Dahlia Murder. Comme chez ces derniers, Ancient Thrones possède un vocaliste passant de cris acérés façon black metal à des grognements plus gutturaux. Pour un peu, on entendrait un jeune Trevor Strnad ! Et ce vocaliste (nommé Sean Hickey) a aussi la particularité d’être le batteur du groupe, c’est donc un sacré tour de force d’assurer un jeu de batterie plutôt rapide tout en ayant ces deux registres vocaux plutôt distincts.

Derrière (ou plutôt devant) lui, ses comparses livrent une prestation plutôt technique et variée, entre soli thrashisants, progressions mélodiques parfois atmosphériques (particulièrement sur « Viduus (The Veil) »), la vitesse est majoritairement élevée et nous laisse parfois un peu au bord de la route. Il faut avouer que la production est un peu faiblarde et brouillonne, grésillant un peu trop (au niveau de la batterie principalement) et gênant parfois un peu la compréhension globale de l’album.

Dommage car vu la densité de leurs compos, une prod plus imposante aurait vraiment apporté à The Veil, sans vouloir faire offense au mix de Joey Tribbiani (oui le mec s’appelle Matt LeBlanc !). Un premier album volubile tout de même relativement bien troussé, s’adressant surtout aux fans de The Black Dahlia Murder première époque.

  1. Transient
  2. The Sight Of Oblivion
  3. The Millionth Grave
  4. The Soul Of Flesh
  5. Viduus (The Veil)
  6. Sentient
  7. The River Of Rain
  8. Divided/Dissolve
  9. The Infinite Eyes
  10. Permanent

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *