Latest Content

Fhail – Engraved Misery

Pandémie qui s’éternise, six personnes max à table pour le réveillon, c’est avec un étrange sentiment que la période de Noël arrive cette année. Et quoi de mieux qu’un petit EP bien dans l’esprit pour l’accompagner, et vous l’aurez compris: l’esprit n’est pas vraiment à la fête mais à la déprime ! Fhail va donc nous y aider avec cet intéressant premier EP.

Pallbearer – Forgotten Days

J’ai découvert Pallbearer il y a peu, alors qu’ils avaient déjà sorti 2 albums, enfin je connaissais très vaguement, mais vraiment mal, je les associais tout de même avec la scène stoner/doom, tout en imaginant une musique plus agressive.
En Juin 2019, le groupe sort un single, « Atlantis », un morceau que j’adore toujours autant. Je ne comprend toujours pas pourquoi il est sorti seul dans son coin comme ça et n’est pas sur l’album. Un morceau que j’ai écouté en boucle il y a un an donc. Je connaissais peu le groupe mais j’étais bien disposé en tout cas [...]

Slowly Building Weapons – Echos

Trois ans après l’incroyable Sunbirds, les australiens (l’un d’eux étant basé au Japon) de Slowly Building Weapons font enfin leur retour avec un nouvel album sous le bras. Echos est ce qu’on pourrait communément appeler « l’album de la maturité », il tranche en tout cas diamétralement avec ce que le groupe avait produit jusqu’alors. Réputé par son sens de la créativité immergé dans un écrin de violence (leur son contenant une large palette d’influences avec des éléments provenant du hardcore, du black metal ou encore du sludge), le trio bouleverse les codes qu’il avait installés jusqu’alors en s’orientant ici vers [...]

In Cauda Venenum – G.O.H.E.

Quelques semaines après sa participation au dernier album de Crépuscule d’Hiver, le batteur lyonnais N.K.L.S. fait son retour avec son projet In Cauda Venenum (dans lequel accompagne un certain Ictus, officiant au chant, à la guitare et à la basse). Officiant ensemble depuis déjà dix ans, le duo a sorti un premier album éponyme en 2015 puis un split à trois têtes l’année suivante en compagnie de Spectrale (ayant un nouvel album à venir, on parlera d’eux bientôt) et Heir, split sur lequel on pouvait entendre leur réinterprétation du thème de Laura Palmer (Twin Peaks). Sur ce G.O.H.E, le [...]

Evaporated Sores – Ulcerous Dimensions

Pour qui est au fait de l’underground US, le nom de Jared Moran doit peut-être parler à certains. Le gaillard est en effet aux commandes de très très nombreux projets (cherchez-le donc sur Metal Archives) qui vont du doom/sludge au grindcore en passant par du black metal plus ou moins expérimental. Sur Evaporated Sores, c’est du côté du death/doom que l’on va, bien entendu agrémenté de touches noisy/industrielles afin de transformer l’écoute d’Ulcerous Dimensions en bordel presque inaudible.

Plague Organ – Orphan

En matière d’extrémisme musical, Sentient Ruin Laboratories semble insatiable, trouvant d’improbables formations au quatre coins du monde. Le prolifique label californien revient ainsi régulièrement en terres bataves, charmé par les productions locales de groupes tels que Cryptae (dont je vous donnerai des nouvelles très bientôt) ou Imperial Cult. Deux formations dans lesquelles évoluent les deux membres (entre autres) de Plague Organ qui, sous cette nouvelle entité, s’orientent vers un trip hallucinatoire incroyablement dense.

Dysylumn – Cosmogonie

C’est désormais comme une tradition depuis Chaos Primordial (2016), Dysylumn sort un album tous les deux ans. Cosmogonie succède donc à l’impressionnant Occultation qui avait fait partie de mes coups de cœur de 2018. Comme à son habitude, le duo lyonnais a travaillé le concept de son album dans les moindres détails, ce coup-ci même au niveau du support. En effet, on se retrouve ici avec trois chapitres découpés en trois albums (disponibles en vinyle, CD et K7, tous par trois donc), et on comprend rapidement un tel découpage car Cosmogonie s’avère être particulièrement dense.