Latest Content

The Flight Of Sleipnir – Eventide

Il y a des groupes comme ça dont on perd la trace faute de nombreuses sorties à côté. C’est le cas de The Flight Of Sleipnir dont je vous avais parlé en 2013 avec leur très bon album Saga et qui a depuis poursuivi son bonhomme de chemin chez Napalm Records (V. – 2015) puis chez Eisenwald où le groupe du Colorado officie toujours depuis Skadi (2017). Eventide poursuit sous les mêmes auspices que ces albums à l’univers toujours aussi particulier.

Body Void – Bury Me Beneath This Rotting Earth

Vous trouvez que le temps file trop vite et qu’il fait trop chaud ? Voilà de quoi vous calmer définitivement puisque le projet de Body Void est de vous enterrer… bien au frais ! Et le duo Willow Ryan (chant/guitare)/Eddy Holgerson (batterie) entend bien prendre son temps pour creuser au plus profond et bien lourdement. Pour son troisième long-format, Body Void écrase en effet l’espace à coup de riffs aussi lents que pesants, tandis que la voix ultra perçante (qui ne plaira pas à tout le monde) vient ajouter un peu plus de malaise à l’ambiance ultra oppressante dégagée.

Conclave – Dawn Of Days

Conclave est un trio du Massachussetts dont le chanteur/bassiste Jerry Orne a fait ses armes chez Warhorse. On retrouve intact son grain de voix au milieu d’un mélange de doom, de sludge et de stoner. Déjà auteur d’un premier album en 2016 (Sins Of The Elders), Dawn Of Days lui emboite donc le pas au travers de compos pas révolutionnaires pour un sou mais tellement efficaces !

Tremor Ama – Beneath

Originaire de Creil (Oise), Tremor Ama est un groupe ayant fait ses armes sur un EP éponyme (2017) et revenant aujourd’hui avec ce Beneath, seconde livraison aux inspirations plutôt étendues entre doom, sludge, psychédélique et même post rock.

Seum – Winterized

Avec un tel nom, ils auraient pu venir de Belgique que ça n’aurait pas été étonnant ! En réalité Seum est un trio de Montréal monté par des expats français qui officiaient chez Lord Humungus, Mlah! et Uluun. Après avoir sorti un EP (Summer of Seum – 2020) suivi d’un split avec Fatima, le groupe revient déjà avec un premier long-format, la preuve qu’on peut aller vite même sous substance !

Bongzilla – Weedsconsin

On les pensait morts, enterrés et recouverts d’un luxuriant champ de cannabis mais non, Bongzilla est enfin sorti de son « comatage » entamé il y a seize ans suite à la sortie de son emblématique Amerijuanican (2005). Officiellement, c’est en 2009 que le groupe a décidé de cesser ses activités, mais c’est il y a six ans que les affaires ont repris (sous forme de trio). Signant pour le coup chez les prolifiques Heavy Psych Sounds, Weedsconsin est donc leur cinquième véritable album (en vingt-six ans d’existence) démontrant toujours, comme son titre l’indique son amour pour son Etat natal… et [...]

Spire – Temple Of Khronos

Habitué à nous offrir des albums peu évidents à appréhender, Sentient Ruin Laboratories a dégoté cette fois un duo australien… qui fait un sacré boucan. Spire a été débauché de chez les collègues Iron Bonehead Productions pour lequel il a sorti en 2016 son premier album (Entropy), où il montrait déjà des envies de jouer avec les nerfs de l’auditeur. Et le temps n’a pas tari les envies des deux anonymes de Brisbane, ayant pris cinq ans pour maturer ses idées (aussi sombres que torturées) dans ce Temple Of Khronos.

Spelljammer – Abyssal Trip

Annoncée par surprise il y a quelques semaines, la fin de Daft Punk a été vécue pour beaucoup avec nostalgie et une pointe de tristesse. Pourtant, voici déjà le retour de l’un des deux robots ornant la cover de ce Abyssal Trip ! Bon, vous y avez cru ? En réalité rien à voir avec les papas de Homework et Get Lucky (sans déconner !?), mais le timing de sortie de cet album – moins d’une semaine après la vidéo « Epilogue » – m’aura mis le doute (seulement quelques secondes, je vous rassure). Attardons nous plutôt sur Spelljammer, trio suédois [...]