Dødsengel – Mirium occultum

2 Commentaires      1 923
Style: black metalAnnee de sortie: 2010Label: Terratur Possessions

Si l’on en croit les dernières recherches du physicien Stephen Hawkind, (ih/2 π) d l Ψ>/dt = Hl Ψ.

Bon moi j’veux bien (encore que je ne sois pas d’accord sur le postulat de départ) mais on ne m’enlèvera pas de l’idée qu’un classique du black metal des années 90 ça date… des années 90, merde !

Alors c’est quoi ce bordel avec Dødsengel ? Ils se prennent pour qui les 2 Norvégiens là ? Non contents d’avoir sorti une première tuerie en 2009 (Visionary), il a fallu qu’à peine 1 an plus tard ils reviennent avec Mirium occultum ou, pour le dire autrement, sans doute l’album black de l’année.

J’y vais un peu fort ? Je n’ai pas écouté toutes les sorties de black de cette année ? Qu’à cela ne tienne !

Sur le premier point, vous en jugerez par vous-même lorsque vous aurez écouté l’album au moins une dizaine de fois (foutredieu, ça c’est de l’argumentaire !). Sur le second point, pardon de vous le dire, mais, primo, la plupart des années se ressemblent, inutile donc de tout écouter pour savoir que 99% des sorties ne sont pas destinées à passer à la postérité (ah ben là aussi j’y vais franco dans le n’importe quoi !) ; et, secundo, la qualité de Mirium occultum est telle que je ne crains ni le Ondskapt (que j’ai très peu écouté), ni le Deathspell Omega (dont je me fous un peu depuis un petit moment) ni quoi que ce soit d’autre venant de je ne sais quelle contrée.

C’est puissant (mais surtout pas surproduit, loin s’en faut), c’est noirissime, torturé (le recours fréquent aux mid voire low tempo n’est pas étranger à l’atmosphère lugubre et mortifère), c’est décadent, possédé (vocaux incantatoires sur « Lucifer ascendant » qui met particulièrement l’ambiance si vous l’écoutez seul chez vous dans la pénombre), ça suinte des entrailles (ces vocaux black d’alcoolique souffreteux !), c’est du black, du grand, du beau.

Et quelle maîtrise dans la composition. Le groupe parvient à nous faire bander sur plus de 19 minutes sans aucun passage laissant place à une demi molle avec son titre phare « Evocation of a amezarac ». Très peu de groupes sont capables d’un tel tour de force. A ce niveau-là, ainsi qu’à d’autres, un parallèle avec The ruins of beverast n’est pas inopportun. Délivrer des joyaux d’intensité et de mélancolie collent aux viscères de ces 2 chantres de l’exigence.

Un autre parallèle ne serait pas non plus inopportun : celui avec leur compatriote de Mayhem. Je n’ai pas pu m’empêcher, et rapidement, de faire un lien entre Mirium occultum et ce qui apparaît pour beaucoup comme une pierre angulaire du black et l’album majeur de la bande à Hellhammer.

Parce que j’aurais presque envie de dire que le deuxième album de Dødsengel c’est le De mysteriis dom sathanas du XXIè siècle. Oh et puis merde, jle dis !

Mais il ne serait pas professionnel d’omettre l’évocation d’une teinte parfois glaciale, épique (le Nord de Setherial n’est alors pas très loin) ou dépressivo-déliquescente (Shining, période Angst).

Il ne vous aura pas échappé (je vous sais intellectuellement supérieur à la moyenne sinon vous ne fréquenteriez pas ce site et vous ne seriez pas intéressés par le black metal) que le ton de cette chronique pourrait être qualifié de péremptoire. Mais c’est qu’on n’est plus ici dans le cadre de la suggestion ou de la démonstration. Ici, il s’agit d’exhortation. Alors arrêtez de réfléchir et permettez, en acquérant cet album, à Dødsengel d’asseoir son insolente suprématie.

Chroniqueur

Darkantisthène

Il est né, il a chroniqué, il est mort, aurait pu dire Heidegger si... j'étais mort, si Heidegger était vivant et s'il s'était intéressé à ma prose autant qu'à celle d'Aristote. Et il n'aurait pas été à une connerie près le père Martin parce qu'avant de chroniquer, et après être né, figurez-vous que j'ai vécu ; et écouté de la musique.

darkantisthene a écrit 276 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. guim says:

    Disque intéressant à plus d’un titre c’est vrai.
    Apparemment ils ont remis ça avec un EP sorti en Janvier.

  2. darkantisthene says:

    ouais 4ème EP en quelques mois, je ne suis pas sûr de comprendre la « stratégie »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *