Erik Truffaz – Mexico (Feat. Murcof)

1 Commentaire      1 158
Style: jazz éclectiqueAnnee de sortie: 2008Label: Blue Note

Erik Truffaz fait partie de ces artistes qui ont un tantinet le derrière entre deux chaises car venant du milieu jazz il se sera fait quelques ennemis en lorgnant du côté du hip-hop, de la musique concrète (son projet avec Pierre Henry) et cette fois-ci de l’électro.

Il est pour cela accompagné de Murcof, artiste mexicain jouant une electronica assez classique, aérée et extrêmement fouillée, proche de la musique de, par exemple, Boards of Canada. La rencontre entre ces deux artistes promettait donc d’être passionnante et autant dire que vous ne pourrez être déçu. Le résultat n’est, au niveau du contenu, pas totalement surprenant car proposant une superposition des univers des deux artistes. En revanche, si ce disque surprend, c’est par son exceptionnelle qualité, tout est fait avec finesse, Murcof posant des ambiances légères mais prenantes pendant qu’Erik Truffaz s’amuse avec son jeu de trompette si particulier et efficace. Pour les novices, sachez qu’Erik Truffaz n’hésite pas à utiliser des effets venant tout droit de la guitare électrique comme la pédale Wha-Wha ou le delay. Les mélodies et chevauchées du trompettiste survolent alors les grandes étendues musicales dressées par Murcof avec classe et volupté.
Grâce à tout cela, ce formidable duo, en trois longues plages approchant chacune les dix minutes, nous offre trois magnifiques voyages construit comme une montée sonore et sensorielle. Je n’utilise pas le mot voyage avec innocence car cette musique développe forcément chez l’auditeur une envie d’évasion et de découverte, et je soulignerais à nouveau le travail de Murcof car il a ce don de faire naître des images dans la tête de celui qui écoutera sa musique.

Je ne m’appesantirai pas longtemps sur cet album car il y a des choses qui ne se racontent pas, comme tous les sentiments que je ressens à l’écoute d’un tel disque. Je n’ai qu’un seul conseil, fermez les yeux et laissez-vous transporter, vous ne le regretterez pas. Notez, pour les parisiens, un concert de ce duo accompagné d’un joueur de tablas au mois d’avril à la cité de la musique, immanquable je vous dis.

  1. al mediodia
  2. good news from the desert
  3. avant l’aube
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. Alex says:

    À écouter d’urgence aussi, les deux autres volets de cette trilogie « Rendez-Vous », Paris (avec Sly Johnson) et Benarès. Un excellent moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *