Various Artists – French Metal : à Tombeau Ouvert

Pas de commentaires      1 012
Style: diversAnnee de sortie: 2009

Partie de presque rien, la compilation French Metal est devenue en l’espace de quelques années un bon objet promotionnel de la scène francophone. Le webzine du même nom s’impose désormais une fréquence de sortie assez élevée, à hauteur de deux par an, ce qui doit être fastidieux étant donné le nombre de groupes présents.
En effet, pour son huitième volet intitulé A Tombeau Ouvert, l’équipe menée par Pete a décidé de voir les choses en encore plus grand puisque ce n’est plus un double-album auquel on a affaire mais un triple ! Trois album pour au total 60 groupes différents et toujours cette volonté de mêler grosses écuries, confirmations, jeunes révélations et inconnus (qui pour certains ne devraient plus le rester trop longtemps).

A part le nombre de CDs, l’autre nouveauté flagrante de ce huitième volume est le « classement » par style. Oui il y a des guillemets car les groupes évoluent eux-mêmes à travers des styles assez variés, cependant ceux-ci ont été rangés de manière à ne pas trop embêter l’auditeur amateur d’une frange métallique spécifique, ce qui du coup lui permet de laisser de côté la touche « skip », la trop grande variété par disque étant un des petits reproches que l’ont pouvait faire aux volumes précédents où se succédaient des styles très différents, voire incompatibles entre eux… désormais l’agencement est plus évident.

Ainsi on a droit à un premier CD axé sur le metal extrême (au sens large du terme) dans lequel on notera la présence de Samael, Hacride, Mistaken Element ou encore Trepalium. Au menu des styles, le death (dans pas mal de déclinaisons) côtoie le black (Ozlomoth) et le grindcore (F Stands For Fuck You !!!), bref le CD idéal si vous êtes plutôt tendance bourrine (mais pas seulement puisque l’on retrouve un titre des prometteurs Abysse en guise de conclusion). Le second CD aborde, lui, plus le côté core de la force avec en têtes de gondole L’esprit du Clan et The ARRS, là encore la variété des groupes permet d’apprécier quelques sympathiques découvertes comme Anorak (album du mois ici même !) Enfin pour finir, un troisième CD nous est gracieusement offert, comprenant toutes les autres tendances musicales qui auraient pu peut-être faire tâche sur un des deux autres albums (enfin certains plus que d’autres). Metal à chanteuse, goth metal avec ou sans indus dedans, fusion voire stoner (God Damn, seul représentant du style) , reste là un fouillis de styles sympathique pour l’auditeur eklektik qui trouvera sûrement son bonheur à un moment ou l’autre.

Bref, volume après volume, la compilation French Metal évolue et s’améliore tout en nous offrant, comme à chaque fois, un panorama intéressant sur la scène metal francophone actuelle. Là où certains précédents volumes présentaient des groupes avec des soucis de production, ce triple-album est doté d’un son de haute qualité (prod confiée à Brett Caldas-Lima de Kalisia), rendant ainsi l’objet sonore globalement homogène.

Le neuvième volume est déjà dans les starting-blocks…

http://www.french-metal.com

  1. cd1
  2. samael – black hole
  3. trepalium – daddy’s happy
  4. hacride – a world of lies
  5. mistaken element – mind over matter
  6. recueil morbide – my worst defeat
  7. the seven gates – angel of suffering
  8. mindlag project – jon de grimpclat
  9. broken edge – dead again
  10. hectic patterns – vaseline
  11. f stands for fuck you !!! – cry and pay
  12. near death condition – from the refusal of god to the negati
  13. ozlomoth – the inner meaning
  14. soulless – symbolic immortality
  15. absurdity – consumer society
  16. malkavian – injection
  17. jumping jack riot – jesus fucks kids
  18. cadaveric hunter – vikings brau
  19. za piratz – mobydark, la baleine noire
  20. adamenth – mad scene
  21. abysse – déviance
  22. cd 2
  23. l’esprit du clan – l’avenir sera
  24. the arrs – le ciel des uns est l’enfer des autres
  25. eon – no sacrifice
  26. tri[balles] – submit yourself (or die)
  27. crankset – tesla’s rotating magnetic fields
  28. worn-out – uglyland (wolf remix)
  29. silicium – my choice
  30. until the uprising – infected blood
  31. violence from within – and she stares loss her innocence
  32. ascaris – black box
  33. crawling in sludge – song for a plate
  34. nothingness – scarecrow
  35. anorak – some skirts
  36. kay ton kaze – fight with a smile
  37. remind – pulsions
  38. 8vision – confusion
  39. khaorah – breakin’in, breakin’out
  40. hanathem – animal’s pornstar
  41. anything left – born in blood
  42. ashes to dust – monster
  43. cd 3
  44. mypollux – mrs jekyll
  45. markize – mon ange
  46. dustbowl – irony
  47. god damn – landing for my pride
  48. black horizon – bastard
  49. noise emission control – h.e.r
  50. smash hit combo – pardonnez moi
  51. mamagreyo – no submission
  52. e-breed – le pacte
  53. systr – understanding
  54. silt – chemical
  55. maelström – rock n roll song
  56. virgin chapter – save yourself
  57. sons of secret – mr h (is gonna thrash)
  58. msd – need fuckin’ more
  59. höly ghözt – streetkids
  60. anamnesia – lost in time
  61. ice dream – la bête
  62. dust-theority – giving up the past
  63. serments – overcome the past
beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *