Various Artists – Da Grind Split

4 Commentaires      953
Style: diversAnnee de sortie: 2005Label: Deadcirkus Records

DA GRIND Split avec Disaster – Elysiüm – Sickbag – Desecrator

On en parle si peu et pourtant… La scène grind rampe dans la merde, survit à la lumière de bouts de chandelles, investit les squats et les rades pour se produire et se reproduire, mais possède une vitalité rare et insatiable qui confine au respect.
Le jeune label français Deadcirkus Records s’affirme aujourd’hui comme une nouvelle référence en la matière et ce n’est pas le Da Grind split-CD qui me fera mentir. Quatre groupes de la scène hexagonale, un artwork superbe, 22 titres pour 45 min de furie extrême et sans concession, ça ne se boude pas !

« Qu’est-ce que tu penses de la violence ? Hum moi d’abord la violence je ne la pense pas. Je la pratique ! » Ca vous inspire ? Alors vous pouvez pénétrer l’univers de Disaster. Ils ouvrent les hostilités de ce split avec leur Brutal Death mâtiné de grind. Dans la grande tradition du brutal death, c’est sale, outrancier et jouissif ! Après quelques rounds d’essai, leurs sept morceaux issus de leur demo enregistrée en 2004, vous colle au plafond. Leur brutal death/grind influencé par la scène old school US se régénère à coups de blasts beat supersoniques et implacables pour un résultat ahurissant de puissance. Une p’tite reprise du « Birth of Ignorance » de Brutal Truth pour peaufiner le tableau, histoire de finir de vous perforer le fondement, maîtrise et puissance pour un résultat ce qui ne gâche rien ! A suivre de près.

Elysiüm enchaîne avec un grindcore intense et dévastateur, un peu comme si Attila et ses Huns s’invitaient chez vous pour vous refaire le petit ! Non content de pratiquer un grindcore aux confins de la furie la plus ultime, ils y ajoutent avec un certain sadisme des éléments récurrents au power violence, au crust et au hardcore. Une voix hurlée, déchirée, ravinée au vitriol vous matraque un désespoir sans issue. Âmes sensibles s’abstenir ! Les fans de Yacopsae ou de Converge dans ces instants les plus ultimes devraient se jeter sur leurs production. Dévastation garantie ! Mon coup de cœur du split.

Sickbag, déjà rencontrer lors de la compilation Sumo Disentery, développe ici son crossover grindcore, crust, hardcore, deathcore pour un résultat assez impressionnant. Une chape de plomb vous tombe sur le coin de la gueule, écrasante, étouffante, sans issue. Se revendiquant comme un groupe politiquement engagé, les titres tels que « Le gang des postiches » ou « Temple of thieves » sauront vous prêcher la bonne parole et vous convaincre de vous aventurez aux cœurs de ces landes dévastées. L’obsédante caisse claire et la voix tour à tour puissante ou hurlée vous y guideront. A suivre de près.

Desecrator clôture ce split à grands coups de boutoirs grindcore old school. Ici aucune fioriture. Son cradingue, blast beat sans discontinu, growl sauvage, chant vitriolé désincarné. Pas de soucis, le fan de grind façon early Napalm Death ne pourra qu’adhérer. Pour ma part, une production un poil plus efficace et puissante aurait fini de me convaincre.
Pour fan de grind ultime.

Ami grinder, tu sais ce qu’il te reste à faire !

http:// www.deadcirkus.com/dagrind/index.php

  1. decline of humanity (disaster)
  2. molesting the fanatism (disaster)
  3. black box lobotomy (disaster)
  4. urban terrorism (disaster)
  5. birth of ignorance (disaster)
  6. chribou (disaster)
  7. attendre (elysiüm)
  8. voix sans issue (elysiüm)
  9. poussière (elysiüm)
  10. short message (elysiüm)
  11. 1984 (sickbag)
  12. who’s the next (sickbag)
  13. le gang des postiches (sickbag)
  14. temple of thieves (sickbag)
  15. us vandalizer (desecrator)
  16. intifada (desecrator)
  17. sarkopit (desecrator)
  18. grinding hxc sur violent-blastbeat (desecrator)
  19. damn writer (desecrator)
  20. mouchrav (desecrator)
  21. S.O.D. (desecrator)
  22. Bravo les djeuns (desecrator)
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

4 Commentaires

  1. Florent says:

    C’est Bif qui va être jouasse de voir cette chro. D’ailleurs faut que je le contacte pour récupérer ce split de la mort qui tue. DISASTER ça bute !

  2. heddy says:

    descreator j’ai vu avec TFD et tu la acheter a buried inside ce CD?

  3. Neurotool says:

    Si ça s’adresse à moi c’est la version promo pour moi.

  4. Sangli/Disaster says:

    Yiahh, cool chro et ouais, ca fait zizir!!
    Et cette kro n’embourre pas mon trou de balle, au contraire, elle me le déstresse a donf huhu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *