Various Artists – Revolution Calling

2 Commentaires      979
Style: diversAnnee de sortie: 2005Label: Listenable

Sans être chauvin, il se passe quelque chose en France depuis une ou deux années dans la scène extrême, on voit apparaître de plus en plus de groupes metal ou metal/hardcore d’une qualité étonnante, le genre de groupe dont la musique n’a souvent vraiment rien à envier au meilleur de la scène internationale.

La compilation Revolution Calling regroupe 18 morceaux de groupes parmi les plus représentatifs de cette nouvelle vague extrême française, choisis par VSGreg du webzine Violent Solutions. On ne peut qu’approuver son choix tant cette compile représente bien une certaine vision moderne et audacieuse du metal/hardcore, d’autant que cette compilation comporte 7 morceaux inédits et un DVD avec 13 vidéos, la plupart inédites.

Rien à jeter, il y en a pour tous les goûts qui correspondront plus aux affinités des uns et permettront aux autres de découvrir des groupes, ce qui est le but évident de Revolution Calling. Plusieurs traits communs ressortent de tous ces titres, globalement ce sont des groupes techniques qui créent une musique complexe et agressive, en tous cas extrême, parfois difficile d’accès, ce qui réserve la compile à un public un minimum averti. Il n’y a guère de trève, ces 19 groupes envoient la sauce sans concession.

Gojira et Scarve (avec un live correct de leur titre le plus explosif en concert selon moi, « Fireproven »), fleurons du métal moderne français sont présents, les autres groupes sont moins connus mais tout aussi intéressants.
Ceux qui me touchent le plus : en plus de Scarve et Gojira, qu’on ne présente plus, mes goûts me font pencher vers les titres d’Hacride (un inédit des plus nickel qui n’aurait pas dépareillé sur leur excellent album), de GTI dont le début façon musette cache un très bon titre déjanté du groupe, de Klone, avec le toujours aussi bon « Disembody », le morceau le plus accessible de la compile, Eyeless et leur metalcore virulent mais mélodique, Comity et ce titre de leur dernier EP sorti aux Etats-Unis.

Sont aussi présents plusieurs groupes qu’on peut rapprocher d’une scène hardcore noisy/torturée, Aenima, Morgue et Superstatic Revolution. Hellmotel, As We Bleed et surtout Nerv dans un registre des plus chaotiques et prise de tête. Inhatred et Kevorkia dans l’agressivité deathcore pûre. En plus metal Zubrowska et son death technique avec une alternance de voix hxc/growlées, les meshuggesques « ???? » et le death expérimental des plus intéressants de Pitbulls in the Nursery.

C’est peut-être un peu rêveur de parler de révolution, mais on pourra parler d’effervescence. Cette compile est en tous cas un achat judicieux si vous voulez un aperçu de la scène metal/hardcore française. Il ne reste plus au public mais surtout aux groupes qu’à se bouger pour que cette compile devienne un vecteur de reconnaissance de la musique extrème française.

A noter que Revolution Calling est accompagnée d’un DVD regroupant 13 vidéos de 12 groupes figurant aussi sur la partie audio (avec des morceaux différents) + une de The Arrs, pour des clips ou lives de qualité diverses, celui de Gojira provenant de leur exemplaire DVD live étant évidement le plus travaillé.

La compile se trouve en disquaire, mais autant l’acheter moins chère (CD + DVD 13,50€ port compris) par mail order ici.

  1. hacride : the daily round
  2. gti : child of human sacrifice
  3. kevorkia : shadows walk with me
  4. aenima : black mamba godzilla
  5. superstatic revolution : both 28
  6. zubrowska : pay to play
  7. gojira : remembrance
  8. klone : disembody
  9. nerv : cleaning evidence from a godhouse wall
  10. as we bleed : slowly imposed
  11. eyeless : deadly sun
  12. comity : variation on the same mistake (edit)
  13. hellmotel: a song for young revolted middle class people
  14. pitbulls in the nursery : lunatic factory
  15. scarve : fireproven (live)
  16. « ???? » : master enslaved dilectics
  17. morgue : 5 days to pandemonium
  18. inhatred: down
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 509 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

2 Commentaires

  1. dah-neir says:

    C’est ptet une question con mais pourquoi « pays : divers » ? Sont pas tous francais? Ou alors j’ai pas bien saisi le concept

  2. krakoukass Krakoukass says:

    C’est bon c’est réglé no problemo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *