Abaton & Viscera/// – Diade(ms)

1 Commentaire      1 146
Style: dark blackened sludgeAnnee de sortie: 2015Label: Sentient Ruin/Bare Teeth/Hypershape/Drown Within...etcProducteur: Maicol Caggiano

Voilà un petit moment que je reçois les productions de Sentient Ruin Laboratories, jeune label américain qui déniche des perles un peu partout, mais attention ce sont des perles qui ont roulé dans des endroits bien cracras ! Cette fois, le label (et une foultitude d’autres) a jeté son dévolu sur deux groupes italiens pas si inconnus que ça (pour qui s’intéresse un peu à cette scène), Abaton et Viscera///, pour un (trop) court split intitulé Diade(ms).

En fait de split, les deux morceaux de cet album ont été réalisés par deux « nouveaux » groupes composés de mélange de membres des deux formations. Un concept original pour deux groupes à l’univers musical pas si éloigné, celui d’un sludge agrémenté de plein d’éléments issus autant du metal extrême que du crust.

Et la réunion fait des étincelles ! Special Needs installe d’abord un climat oppressant, les vocaux de Mike B. (Viscera///) sont impressionnants de « rauquitude », puis la rythmique s’emballe, accélère tout en blasts (avec vocaux black metal histoire de bien aller ensemble) avant de ralentir de manière lancinante à nouveau pour mieux ensuite repartir. Bref, le ton est donné avec cette compo aussi sombre qu’acérée, aussi épique qu’hypnotique.

Hypnotique, un qualificatif qui fonctionne tout aussi bien pour Pandemic, second titre contenant donc davantage de membres d’Abaton, notamment le chanteur. On aurait pu penser que le seuil de glauquitude aurait du mal à être dépassé avec le premier titre mais celui-ci se défend aussi très bien. La rythmique pesante doomesque, la lourde basse et la voix possédée de Silvio Sassi installent un climat délétère sur un mid-tempo ténébreux offrant un final plus explosif. Pfiou !

Deux titres et c’est malheureusement déjà fini ! Sacrée expérience que ce Diade(ms), de par son concept de « split-mix de groupes » tout d’abord puis de par le résultat final: deux groupes différents mais dont l’évidente filiation sert à merveille leur sludge torturé sachant rester mélodique. Un album et deux groupes à découvrir !

  1. Special Needs
  2. Pandemic

Bandcamp

beunz
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. letatar says:

    Un peu court en effet pour cette découverte très intéressante. Comme dit dans la chronique ils ont la bonne idée de garder un aspect mélodique dans leur son, la lourdeur est bien présente sans verser dans la surenchère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *