Fucked And Bound – Suffrage

Pas de commentaires      163
Style: punk hardcore/powerviolenceAnnee de sortie: 2020Label: Quiet Panic

Originaire de la prolifique ville qu’est Seattle, Fucked And Bound joue un hardcore nerveux et engagé porté par les cris de sa vocaliste Lisa Mungo – qui joue aussi chez les sympathiques He Whose Ox Is Gored, groupe plutôt méconnu de post-metal. Bref, un tout autre registre ici qui se voit matérialisé dans ce Suffrage, court album du genre rentre-dedans qui se voit réédité par Quiet Panic deux ans après sa première sortie.

Et il aurait bien été dommage de passer à côté de cette tornade ! Fucked And Bound joue un hardcore explosif et radical mais ne manquant pas de groove pour autant. Avec des titres majoritairement entre une et deux minutes, le groupe envoie une espèce de mix de d-beat, powerviolence et punk hardcore (dans sa version plus traditionnelle) sans compromis mais avec une certaine variété pour ne jamais tourner en rond. Alternant entre l’expéditif « Dead Bop », le rock n’roll sur « Zero Fucks » ou « My Love », ou encore quelques parties de guitare en trémolo (« Parasite Lost »), on demeure dans de l’énergie vindicative avec comme toile de fond des sujets tels que le féminisme (avec pas mal de cynisme), thème porté par sa charismatique vocaliste, vocalement surpuissante.

Et si le style se veut souvent répétitif, Fucked And Bound parvient à éviter cet écueil en variant ses vitesses d’exécution, ralentissant parfois son propos en direction du sludge (« Abuse Of Registry »), voire en sortant de sa zone de confort sur « Kool Thing », reprise de Sonic Youth où Mungo nous laisse apprécier son timbre clean en introduction. Bref, une réédition uppercut parfaite pour qui apprécie son hardcore cru et sauvage.

  1. Wild Thing
  2. Get Inside
  3. Dead Bop
  4. Terror
  5. Zero Fucks
  6. My Love
  7. Party Void
  8. Locked
  9. Creeps On The Street
  10. GTFO
  11. Kool Thing
  12. Punishers On Deck
  13. Parasite Lost
  14. Abuse Of Registry
beunz
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *