Latest Content

Stray From The Path – Euthanasia

Toujours armé de son rap-metal (à tendance core) contestataire, Stray From The Path revient enfin suite à son Internal Atomics, datant d’il y a déjà trois ans (un record pour le groupe, habitué à un album tous les deux ans). Euthanasia, leur dixième livraison, s’inscrit dans la lignée de son prédécesseur (mais pas que !), plein de riffs aussi incisifs que saccadés, peaufinés durant le confinement (qui a apparemment très difficile à vivre, notamment pour le batteur).

The Devil Wears Prada – Color Decay

Un an après le sympathique ZII, The Devil Wears Prada revient sur grand format. Color Decay est le huitième album du groupe de Dayton (Ohio), souhaitant apparemment pour le coup mettre toutes ensembles leurs multiples influences au milieu de leur metalcore, même leurs envies « grand public ».

Destrage – So Much, Too Much

Nouvelle page entamée pour Destrage. Le groupe italien célèbre en effet ses vingt ans avec un sixième album faisant suite à The Chosen One (2019) sous la bannière de 3DOT Recordings, label fondé par des membres de Periphery, suite à son départ de la major Metal Blade Records. So Much, Too Much a connu un processus de composition un peu compliqué à cause de la pandémie de covid (ayant frappé fort l’Italie en 2020, rappelez-vous), de quoi remettre un peu en question sa musique…

Becoming The Archetype – Children Of The Great Extinction

Cela faisait presque dix ans que Becoming The Archetype s’était mis en pause, le trio originaire d’Atlanta a décidé de remettre le couvert dans sa forme originelle de trio (Jason Wisdom – chant/basse, Seth Hecox – guitare/synthé/chant clean et Brent Duckett – batterie, ensemble depuis 2004) avec l’envie de créer un concept-album (au nom rappelant un peu le film Children Of Men) sur fond de science-fiction.

thoughtcrimes – Altered Pasts

Fortement attendu depuis l’excellent EP Tap Night, thoughtcrimes débarque enfin avec son premier long-format et le résultat devrait combler les fans de l’un des fameux anciens groupes de Billy Rymer (batterie): The Dillinger Escape Plan (pour rappel il est aussi passé chez End et Glassjaw). En effet, on retrouve sur Altered Pasts toute la versatilité qui caractérisait la bande à Greg Pucciato, capable de mixer violence frontale, passages alambiqués et mélodies captivantes.

Nicolas Cage Fighter – The Bones That Grew From Pain

Avouons-le tout de suite, sans un tel jeu de mots pour patronyme, je ne me serais jamais penché sur Nicolas Cage Fighter (enfin cela n’égale tout de même pas nos Tina Turner Fraiseur !). Pourtant derrière ce nom prêtant à rire, ces australiens n’ont pas du tout envie de rigoler ! Pour son premier album (sortant conjointement sur Metal Blade Records et Blacklight Media), le quartet de Ballarat entend mettre au goût du jour le hardcore metal des 90’s avec quelques lichettes de death metal.

Norma Jean – Deathrattle Sing For Me

Réglé depuis Meridional (2010) à un album tous les trois ans, voici donc la nouvelle livraison de Norma Jean. Deathrattle Sing For Me est déjà le neuvième album de la part du groupe de Douglasville (Georgie) qui n’a aujourd’hui plus rien à prouver. Le groupe l’annonce d’ailleurs dans la note accompagnant le promo de l’album comme quoi cet album incarne l’amitié voire la fraternité des membres de Norma Jean, ceux-ci ayant écrit des morceaux pour leurs âmes. Le vocaliste Cory Brendan parle même d’un album nécessaire pour rester en vie au sens littéral du terme. Bref, ce nouvel opus [...]

The Machinist – All Is Not Well

Tout ne va pas bien, c’est un simple constat que chacun peut faire en consultant les dernières infos nationales ou internationales. Pour son second album (après Confidimus In Morte – 2019), The Machinist a donc allumé sa télé quelques minutes pour s’inspirer de toutes les infos qu’on y traite parmi les plus révoltantes (la brutalité policière, l’intolérance, l’écologie et toutes les crises traversées plus ou moins récemment) et les renvoie aux auditeurs avec colère.

The God Awful Truth/Under The Pier – Split

Comptant parmi les tout meilleurs groupes actuels en terme de mathcore, il semble complètement naturel de retrouver The God Awful Truth et Under The Pier sur un split. Avec deux titres chacun (pas de jaloux !) dans la lignée de leurs derniers albums respectifs, voici donc moins de dix minutes de pure violence alambiquée.

Vatican – Ultra

Un an après le très court apéro Become A New God, Vatican revient avec un plat de résistance très bien garni (quatorze titres !), l’occasion pour voir si les nouvelles ambitions des gars de Savannah (Géorgie) sont aussi percutantes que sur leurs deux titres de 2021. Et c’est le cas.