Latest Content

Kneel Before The Death – Memoir

Quartet originaire d’Helsinki, Kneel Before The Death a commencé ses activités en 2015 en sortant un EP puis un single « Miserere Mei » (2018), avant de prendre son temps pour lui donner une suite. Quatre ans auront donc été nécessaires pour façonner les trois titres de ce Memoir, nouvel EP faisant cohabiter deathcore et symphonique.

Chamber – Carved In Stone

Alors qu’on est encore en train de se remettre de la fessée Cost Of Sacrifice (2020), Chamber revient sans crier gare nous remettre un rapide aller-retour sur notre postérieur endolori. En effet, aucune promotion préalable n’a accompagné ce Carved In Stone, EP trois titres surprise qui vient poursuivre avec fracas les bonnes impressions laissées par leur premier LP.

Void Of Vision – Chronicles II: Heaven

Quelques mois le premier volume Lust, Void Of Vision débarque avec sa suite. Un Chronicles II: Heaven qui nous propose non pas quatre mais cette fois cinq titres tout en proposant un metalcore teinté de djent et d’electro bien dans la lignée de l’EP précédent.

Black Matter Device – Autonomous Weapons

Après les secoués Moderns Frenetics puis Hostile Architecture, il était écrit que Black Matter Device finirait chez Dark Trail Records. Le label du fondateur de Mathcore Index apparait comme la plus logique des destinations pour le combo de Richmond (Virginie) tant leurs affinités pour le bordel (maîtrisé) sont communes. Autonomous Weapons ne déroge pas à la règle…

Greyhaven – This Bright and Beautiful World

Derrière ce titre à l’ironie évidente, ironie appuyée par la pochette (superbe) parfaitement à l’avenant, se trouve le successeur de l’excellent Empty Black qui m’avais déjà bien retourné en 2018 et faisais partie de mes albums de l’année. J’étais impatient d’entendre ce que les anglais de Greyhaven allaient nous proposer pour cette suite et je suis ravi de pouvoir dire qu’ils poursuivent dans la ligne de leur précédent album et ne déçoivent pas du tout. Bien au contraire même…
En un peu moins de 34 minutes (soit une durée un poil plus compacte que celle du précédent opus avec [...]

Wounded Touch – Americanxiety

La scène hardcore metal actuelle bouillonne considérablement en ce moment, de jeunes pousses vont et viennent avec aplomb et atomisent l’espace avec leur mix violence/chaos/énergie (citons par exemple Pupil Slicer ou Vein.fm dernièrement). Ajoutons Wounded Touch dans cette catégorie, jeune formation du Michigan qui aime le bordel et les espaces clos.

Graphic Nature – New Skin

Jeune combo anglais tirant son nom d’un morceau de Deftones (sur Koi No Yokan), Graphic Nature débarque avec un premier EP constitué de quatre titres bien virulents. Mélangeant néo metal et metalcore (les versions bourrines de ces deux genres), New Skin balance ici une rage inouïe, blindée de ressentiment et d’énergie.

Foreign Hands – Bleed The Dream

La scène metalcore actuelle au son clinique teinté de djent vous ennuie ? Foreign Hands est là pour vous remettre dans l’époque bénie où les réseaux sociaux se passaient sur fond de New Friend Requests, de Top 8 et de metalcore lu par un. Ce jeune groupe débarque de son Delaware natal avec un son rappelant fortement la grande époque de Trustkill Records, Ferret Music ou encore (les quelques bons groupes de) Victory Records.

Through The Noise – Tragedies

En attendant leur second album, les suédois de Through The Noise nous servent un petit apéro histoire de nous faire gentiment patienter. Tragedies ne contient que trois titres (qui figureront peut-être sur leur prochain album qui viendra d’ici quelques mois) tournant autour de personnages issus de la mythologie grecque.

Great American Ghost – Torture World

Valeur montante de la scène metalcore nouvelle génération US, Great American Ghost passe au format EP suite à son dernier album Power Through Terror (2020). Le groupe de Boston a beau sortir ici seulement quatre morceaux, ceux-ci apparaissent paradoxalement comme les plus variés de sa discographie.