Latest Content

Knocked Loose – You Won’t Go Before You’re Supposed To

Annoncé au compte-goutte avec des singles plus percutants les uns que les autres, dire que ce nouveau Knocked Loose était attendu était un euphémisme. La réputation du groupe du Kentucky n’est plus à faire, maîtrisant tant son metal/hardcore désormais reconnaissable entre mille que son imagerie, proposant des clips baignés d’une atmosphère particulièrement glauque. Et comme prévu, ce nouvel album est une énorme mandale, augmentant encore un peu plus le curseur de véhémence.

SeeYouSpaceCowboy – Coup De Grâce

Parti d’un sasscore aux contours grindy-myspacecore/ »white belt », SeeYouSpaceCowboy a peu à peu fait évoluer son approche musicale vers contrées metalcore à l’ancienne et emo-mallcore ayant de quoi faire prendre un bain de jouvence à tous les mèchus du début des années 2000. Cette accumulation d’étiquettes vous semble un charabia incompréhensible ? C’est que vous n’êtes clairement pas la cible de ce Coup De Grâce qui, avec son titre en français (et sa cover qui rappelle des vieilleries comme The Curse d’Atreyu) parlant pour lui-même, vient asseoir l’univers si singulier du groupe de San Diego.

The Ghost Inside – Searching For Solace

Après leur accident et la reconstruction ayant suivi (avec un album-catharsis en 2020 en guise de libération suite à leur difficile convalescence), The Ghost Inside revient de très loin. Quatre ans plus tard, le groupe fait son retour armé de ce Searching For Solace venant célébrer ses vingt ans d’existence dédiés a la cause du metalcore mélodique et émotionnel, avec une thématique générale encore essentiellement basée sur la reconstruction du groupe.

Boundaries – Death Is Little More

Valeur montante de la scène metalcore US, Boundaries sort enfin le successeur de l’excellent Burying Brightness et vient pas mal surprendre leurs fans. Le groupe du Connecticut, jusqu’ici porteur d’un metalcore ouvert entre fracas beatdown et ouvertures du côté du néo metal, va ici changer drastiquement d’approche même si l’on fera parfois le lien avec leur passé discographique.

Alpha Wolf – Half Living Things

Nom aperçu régulièrement participant à de nombreuses grosses tournées, Alpha Wolf est petit à petit monté de plus en plus haut sur l’affiche, notamment celle de leur tournée européenne 2023 où ils étaient carrément même headliners (devant King 810 et les frenchies Ten.56). Le groupe australien œuvre depuis quelques années dans le metalcore bien épais et livre avec Half Living Things son troisième album (après Mono en 2017 et A Quiet Place To Die en 2020).

Weston Super Maim – See You Tomorrow Baby

Avec sa cover a dominante rose criard, ce nouvel album de Weston Super Maim a de quoi interpeller au milieu de toutes ces pochettes toujours plus sombres ! Démarré en solo par un certain Tom Stevens, ce projet est devenu, après le premier album The Neglected Works (2020), un duo puisque le vocaliste Seth Detrick est désormais membre permanent (depuis 180-Degree Murder, précédent EP datant de 2021).
See You Tomorrow Baby nous entraîne (a priori) dans la forme finale du projet, celle d’un mélange de math(metal)core, de progressif, de technique et de violence sublimée par un son ultra maousse. [...]

Aro Ora – The Twelfth Hour

Originaire de Tours, Aro Ora aime les palindromes mais aussi jouer du metal. Ayant sorti auparavant un EP (Mahara – 2015) sous le nom d’AO, puis un album (Wairua – 2019), le groupe a connu ensuite quelques chamboulements dans son line-up avec l’arrivée de deux nouveaux membres: le chanteur Quentin Dabouis (Chrones) et du bassiste Clément Douam (First Draft). Deux renforts de choix dont l’apport vient se confirmer sur The Twelfth Hour, nouvel album apparaissant instantanément comme massif.

Texas In July – Without Reason

Pour qui apprécie le metalcore, voir réapparaître Texas In July a forcément été l’une des bonnes nouvelles de l’année 2023. Le groupe ayant laissé ses activités de côté étant donné que certains membres avaient des projets à côté (le chanteur J.T. Cavey officiant chez Erra, ou bien le guitariste Chris Davis ayant rejoint The Ghost Inside) et rien ne laissait entrevoir une reprise alors que leur apparent split avait été entamé en 2016. Un split n’étant donc en réalité qu’une pause…

Hourhouse – Gold Tooth Guru

Oh que oui cette cover peut décourager ! Avouons-le, elle ne m’a pas vraiment incité à lancer l’écoute de ce Gold Tooth Guru, d’autant plus que l’intro « business finissant en fusillade » façon GTA V (« The Sit Down ») en rajoute une couche. Sauf que le premier album de Hourhouse a beaucoup plus à offrir, à condition d’être prêt à enchaîner les grands écarts car le groupe originaire de New Orleans apprécie changer son fusil (à pompe) d’épaule quand ça lui chante.

Dying Wish – Symptoms Of Survival

Valeur montante de la scène de Portland, Dying Wish vient enfin donner un successeur à l’acclamé Fragments Of A Bitter Memory (2021), pronant un retour vers les fondations du metalcore. Le quintet mené par la féroce Emma Boster (qu’on a vu récemment en featuring sur le dernier Serration) n’entend en rien révolutionner le genre, simplement se le réapproprier avec emphase.