Violence – Area Sub Rosa

Pas de commentaires      160
Style: dreampop/shoegazeAnnee de sortie: 2022Label: Last Mile Records

Avec leur son à la croisée du crust et du blackened hardcore cathartique (matérialisé dans leur très bon dernier album en date The Coldest Place Is Within Myself – 2018), les danois de Woes ont apparemment décidé de calmer leurs ardeurs. On retrouve chez Violence leurs membres dont les envies semblent aujourd’hui d’aller dans des émotions diamétralement opposées.

Area Sub Rosa s’oriente en effet dans une optique dreampop/shoegaze (mais pas que) regardant avec insistance dans le rétro des 80’s. Citant à la fois The Cure (période Disintegration) ou Slowdive, le groupe de Copenhague parvient à se réapproprier la mélancolie de l’époque grâce à des titres aux mélodies délicates (mais entêtantes) tout en allant parfois du côté indie pop/rock 90’s. La mixture d’époques sonne ici apaisante grâce à leur gestion des atmosphères entre les omniprésentes guitares pleines de réverb, les percutions synthétiques old school (« Youlogy ») et la voix expressive de Christoffer Sylvest, appuyant le côté « déprime automnale » enrobant l’album (même si l’on trouve quelques zones plus lumineuses, notamment sur la conclusion « Honey » où s’invite une voix féminine).

Sans prétention ni surjeu, Area Sub Rosa se révèle comme une agréable surprise (à mille lieues du punk hardcore de Woes !) qui devrait facilement conquérir les amateurs de dreampop/new wave en recherche de délicatesse.

  1. ONo
  2. Rendezvous (Not I/We)
  3. Atlas Of CC
  4. Sofiya 359
  5. Haven Fora (30/86k)
  6. 133, Concrete
  7. Youlogy
  8. Honey

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.