Jesus Wept – Shows Over

2 Commentaires      1 016
Style: hardcore metalAnnee de sortie: 2006Label: Strike First Records

« Metalcore par-ci, metalcore par-là. On est vraiment noyé depuis quelques temps, aucun respect en plus ces jeunes, c’est vrai quoi ils n’ont rien inventé, de mon temps on faisait déjà ça et avec la manière en plus avec notamment des groupes comme Biohazard. Quoi ??? C’est pas la même chose ? Du Hardcore Metal ? Kezako ? Ah oui du metal mixé avec du hardcore quoi … comme le metalcore… ».

Oui j’avoue, j’ai ce genre de conversation avec ma boulangère quand je vais acheter ses miches, faut pas croire la campagne c’est cool… ça rox avec Raymonde.

Bon alors et ce nouveau Burzum ??? Ben putain ils se sont radicalisés on croirait entendre du Blood For Blood, qu’est ce qu’ils ont foutu ? Phénomène de mode en question probablement, pourtant avec un titre comme Jesus Wept j’aurais jamais cru.

Pour des novices en la matière, ils ont un certain talent n’empêche, parce que le premier titre « Show’s Over » défonce tout, à fond la caisse pendant 1:07 min avec un gros son metal bien sec qui me fait penser au dernier Zero Mentality, des backing vocals hardcore et un chant bien arraché, pour ce qui est du coté épique … c’est plus trop ça.

Les titres s’enchaînent et toujours pas la moindre trace de synthé mais ça reste très bon et in your face, puis c’est l’incident « Break me » c’est du Dropkick Murphys tout craché, pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, lorsque j’ai écouté leur album The Warrior’s Code, j’ai de suite imaginé Charles Ingalls avec son violon en famille en train de jouer du punk, ça laisse des traces je peux vous le dire.

Cela restera le seul point noir de l’album, parce que pour le reste c’est méchamment efficace avec des titres comme « Human Wasteland », « The Final Word », certains riff sont parfois même proches du power metal (Machine Head et surtout Dearly Beheaded) mais ce n’est en aucun cas l’orientation du groupe (Jesus Wept hein pour ceux qui n’ont pas compris), ici c’est du hardcore metal bien viril qu’on se le dise.

  1. show’s over
  2. blackout
  3. break me
  4. human wasteland
  5. black crown
  6. dedicated
  7. against the grain
  8. omg
  9. nine
  10. still fighting
  11. the final word
  12. dear brothers
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. GURG says:

    p’tain j’ai rien capté a ta chronique

  2. xSKINSx says:

    Le Metalcore n’a jamais rien eu avoir avec le Hardcore, aucun rapport autant dans l’éthique que musicalement.
    Metal-Hardcore et Metalcore sont bien différent, même si on les reunnit toujours.
    Et puis traiter les mebres de Jesus Wept de « novice » sachant qu’ils ont joué dans des groupes comme Shockwave, xDISCIPLEx A.D… pas terrible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *