Orbit Culture – Shaman (EP)

Pas de commentaires      108
Style: Metal ModerneAnnee de sortie: 2021Label: Seek n' Strike Records

On ne chôme pas chez les suédois d’Orbit Culture… Un an après avoir sorti leur excellent 5ème album Nija, les voilà déjà de retour avec un consistant EP de 5 titres pour plus de 25 minutes de nouvelle musique.

On démarre assez brutalement avec « Mast of the World », qui calme le jeu sur son refrain (en growl) appuyé par un clavier façon orgue qui fonctionne très bien, et qui est rejoint par un violon vers la fin du titre, avant une conclusion tout riffs dehors. La suite est à l’avenant, le groupe n’a rien perdu de son mordant et de son efficacité, qui atteint son point culminant sur le superbe « Carvings », véritable démonstration de la puissance du groupe, dans la droite ligne des meilleures compositions de son album de 2020, toujours parfaitement mise en lumière par une production flatteuse et puissante comme il se doit dans ce registre de metal moderne qui mise beaucoup sur la puissance et l’efficacité. Juste après on aura goûté à la facette la plus mélodique d’Orbit Culture, avec un « Strangler » qui rappellerait presque l’influence de Metallica, période Black Album, d’autant que la voix de Niklas essentiellement claire/granuleuse sur ce titre évoque particulièrement celle de James Hetfield sur ce titre.

On est ravi de retrouver également, comme sur Nija, cette approche cinématographique (qui se traduit aussi dans les clips, toujours très sombres et très travaillés) qui vient du léger côté symphonique incarné par l’utilisation de cuivres, claviers ou instruments à cordes. Le groupe conserve la même approche en la matière, en en faisant d’abord un « plus » présent en arrière-plan, qui ne prend jamais le pas sur la face dominante du groupe, metal, frondeuse et efficace.

L’EP se termine avec « A Sailor’s Tale » qui présente une facette inédite mettant en avant les origines du groupe, avec ce côté viking/folk épique qui se dégage à la fois de l’utilisation d’un violon mais aussi des chœurs du refrain, une facette qu’on n’attendait pas forcément venant de ce groupe et qui surprend d’abord avant de convaincre. Cette nouvelle approche, couplée aux gros riffs habituels du groupe, fonctionne en effet étonnamment bien, et heureusement car le titre dure plus de 7 minutes.

En attendant le prochain album, ce Shaman fait donc office de très bon amuse-gueule, les suédois semblant décidément en grande forme!

Tracklist :
01 – Mast of the World
02 – Flight of the Fireflies
03 – Carvings
04 – Strangler
05 – A Sailor’s Tale

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1019 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *