Trapped Under Ice – Stay Cold

4 Commentaires      1 506
Style: groovy NY hardcoreAnnee de sortie: 2008Label: Reaper Records

Je ne pense pas que ces mecs soient fans de Metallica. Enfin si peut-être, mais à vrai dire on s’en moque complètement car il n’y a rien de Metallica (énooooooorme ouf de soulagement) dans la musique que nous propose ce groupe. Si t’es fan de thrash, c’est bête pour toi car là on a affaire à du hardcore sauce new-yorkaise. Et à vrai dire on est plutôt content d’entendre du NY-styled hardcore influencé par autre chose que Madball ou Sick Of It All. Ici, c’est Breakdown et surtout Crown Of Thornz que ces ptis rageux de Baltimore ont bouffé pendant des années. Et tant mieux ! Car ces groupes, qu’on a tendance à oublier ces derniers temps, sont quand même des monstres incontestés et incontestables du NY hardcore (mais ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit, SOIA et Madball sont aussi des monstres). Je vous vois venir, « encore du copier/ coller », « encore un groupe qui pompe ce qui a déjà été fait »… Et bien faux, au contraire.

Bon, pour ce qui est de l’historique de ce groupe du Maryland, c’est pas compliqué. Une bonne démo sortie l’année dernière précède cet EP qui sera suivi dans le courant de l’année par un split avec les thugs londoniens de Dirty Money (sur Dead & Gone records). Deux sorties dans la même année, un rythme digne de Terror (sauf qu’à la différence du groupe de Scott Vogel, dans Trapped Under Ice il y’a encore la qualité). Mais on s’en plaint pas, au contraire on en redemande. Car ces petits mecs ont quand même un sacré talent pour des compos efficaces et groovy mais aussi agressives, le tout quelque soit le tempo. Trapped Under Ice a le succès qu’il mérite car il a su se forger sa propre personnalité tout en ayant l’esprit des groupes qu’il adule (cités précédemment). A contrario, on aurait casé ce groupe dans la classe « groupe relou inintéressant ». Donc aucun soucis, ça retourne des têtes, leur hardcore à touches metal discrètes et bien senties est rempli mid-tempo prennant, de parties rapides classiques et efficaces, de breaks de papa, de moshparts nucléaires, le tout appuyé par une voix hargneuse et tourmentée, bref c’est classe !

Concernant les lyrics, pas compliqué non plus. Piégé sous la glace, reste froid. Faut vraiment être une lumière pour se douter qu’il y’a une thématique hein… Alors oui, les paroles sont imagées, mais l’attitude et l’atmosphère créée ne cachent pas vraiment le message. Donc ici ça parle de tristesse, de problèmes existentiels, de manque d’amour et d’affection. Et oui, on est en 2008 et certains croient encore que les hardcore dudes parlent uniquement de baston, bandanas et unité. Lyrics intéressants, chose dont on aurait pu douter. Ils pensent vraiment à tous ces ricains finalement… Y’a même pas un truc sur lequel on peut réellement chier. Peut-être la production moins bonne que celle de la démo. Et encore…

Pour résumer, on a là un disque ultra classe, sûrement dans le top de 2008 de la scène hardcore toutes écoles réunies. Musique qui pète, textes pas mal et artwork nickel, aucun doute c’est une belle réussite et on attends le split avec impatience ! Rafraîchissant. Le hype est méritée.

  1. half a person
  2. stay cold
  3. skeleton heads
  4. street lights
  5. brain waves
  6. between the sheets
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. heddy says:

    Sérieusement une de mes claques hxc de l’année!!
    bien que préférant leur démo

  2. hellion666 says:

    waouh! exact ! une claque monumentale. faut pas hésiter si vous trouver la galette!

  3. jonben jonben says:

    Vu la durée pas le temps de s’ennuyer. :)
    Bon dans le style, efficace avec assez d’imagination pour ne pas plonger tête baissée dans les clichés.

  4. Faya says:

    Sa courte durée (frustrante tout de meme) fait qu’on y revient souvent. Il tourne quasi tout les jours chez moi, ce disque à une énergie terrible, et un chanteur hargneux au possible. You can’t hurt me anymoooaar !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *