Cold Body Radiation – A Clear Path

Pas de commentaires      1 391
Style: post-rock/shoegazeAnnee de sortie: 2014Label: Dusktone

Après Alcest et Lantlos, voici un nouveau groupe à complètement délaisser ses premières amours black metal en faveur d’un son principalement enveloppé de nappes shoegaze. Si Deer Twilight, le précédent album de Cold Body Radiation en contenait déjà quelques touches évidentes, le riffing et les vocalises hurlées de M., hollandais toujours seul aux commandes du projet, donnaient à l’époque une certaine agressivité aujourd’hui complètement disparue…

Oui, le bonhomme a donc décidé de ne plus hurler du tout mais de chanter, de quitter le microcosme du « post-black metal » pour désormais pleinement revendiquer son appartenance à la scène shoegaze (ce surtout depuis son précédent EP The Longest Shadows Ever Cast). A Clear Path est donc dominé par la réverb, celle-ci englobant tout: des guitares (à arpèges mélancoliques et à riffs tranchants, seul élément rappelant un peu son passif black metal) à la batterie et à la voix, toutes deux noyées au milieu du mix.

Bref, l’évolution perçue dans Deer Twilight a ici juste été poussée un peu plus loin. Plus atmosphérique, plus doux-amer, globalement plus tristounet, A Clear Path fait côtoyer du larmoyant (Quietely Retreating To Nowhere), du xylophone embrumé (Slowly Falling From The Sky), des mélodies synthétiques plutôt prenantes (This Last Year) et même du total drone à la façon d’un Nadja (Streams).
Même s’il n’est pas aussi immersif qu’il se voudrait, ce nouvel album parvient à créer de chouettes atmosphères oniriques.

Mais voilà, difficile de se dire que le nom de Cold Body Radiation ait un jour été estampillé « black metal » (même si c’était du « blackgaze » ou « post black machin ») tant A Clear Path en a été nettoyé de tous les éléments du style qu’il contenait. Un parti pris qu’on regrette finalement un peu, quelques touches plus nerveuses qui auraient pu donner un peu plus de relief à un ensemble malheureusement un poil trop plat. Reste un sympathique album entre post-rock dépressif et shoegaze à écouter les jours de pluie…

  1. A Clear Path
  2. Mountain Mornings
  3. Slowly Falling From The Sky
  4. Quitely Retreating To Nowhere
  5. This Last Year
  6. Streams
  7. Always Drowning
  8. Never Stay

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *