Regarde les Hommes Tomber – Exile

Pas de commentaires      1 067
Style: Post Black MetalAnnee de sortie: 2015Label: Les Acteurs de l'Ombre

Ah Regarde les Hommes Tomber… Je dois dire que le premier album de ces nantais m’avait quelque peu déçu après un teasing efficace, des atours séduisants (très belle pochette du premier album) et un patronyme que je trouvais personnellement à la fois intrigant et prometteur. Au final la réussite de ce premier jet n’était que partielle, et l’album m’avait semblé manquer de quelque chose, l’équilibre des forces et la qualité d’accroche n’étant pas forcément au rendez-vous. C’est pour cette raison que je ne me suis pas précipité sur ce deuxième album dès sa sortie et que ma première écoute s’est faite sans grand enthousiasme.

Sauf que ce deuxième album est vraiment excellent et ô combien supérieur à son aîné qui fait figure de gentil brouillon à côté même si les bases du groupe étaient bel et bien présentes.

Ce qui frappe d’entrée c’est l’intensité de la musique et combien le chant de Thomas (venu de War Inside très bon groupe de death/thrash nantais) semble plus adapté à la musique du groupe que celui d’Ulrich (d’Otargos), se mêlant plus harmonieusement aux instruments et aux enchaînements entre intensité et pesanteur. Car pour le reste le groupe n’a pas changé sa recette, mélange de post-machin bien lourd (« Thou Shall Lie Down ») et de furie black metal, ce dernier pan de leur musique semblant d’ailleurs largement dominer les débats dès le démarrage du disque avec les fabuleux « A Sheep Among the Wolves » et « Embrace the Flames », furibards et tellement prenants qu’il est presque difficile de ne pas être déçu par la suite. Car avec « They Came… », interlude inquiétant qui enchaîne sur « … To Take Us », l’intensité semble diminuer un peu avant de reprendre ses droits sous des atours plus lourds, véritable descente aux enfers sur « Thou Shall Lie Down » qui porte bien son nom et repart dans les intensités black sur sa 2ème moitié pour nous amener vers le conclusif « The Incandescent March », 11 minutes d’un voyage éprouvant, exile forcé vers des terres inhospitalières et inquiétantes, dominé par un tempo plutôt post-machin qui culmine et amène sans surprise à une explosion finale d’une rare intensité. Superbe.

Vous voilà prévenus : l’ambiance est lourde, pesante, désespérée presque, mais tellement prenante qu’on éprouve finalement un vrai plaisir à se faire entraîner au plus bas, dans les abysses avec le groupe.

Avec un visuel toujours à l’avenant, qui témoigne une fois encore de l’effort du groupe pour mettre en cohérence et avec réussite un univers global (nom + visuel + musique), Regarde les Hommes Tomber livre un Exile vraiment très réussi qui laisse augurer du meilleur pour la suite.

Tracklist :

I. L’Exil
II. A Sheep Among The Wolves
III. Embrace The Flames
IV. They Came…
V. …To Take Us
VI. Thou Shall Lie Down
VII. The Incandescent March

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 947 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *