The HU – The Gereg

Pas de commentaires      1 135
Style: mongolian folk metalAnnee de sortie: 2019Label: Eleven Seven

Je ne pense pas avoir auparavant écouté de groupe de metal venant de Mongolie, c’est chose faite avec The HU (les huns). Venant directement de la capitale Oulan-Bator, ce groupe formé en 2016 a donc pris le pari de mélanger metal et musique traditionnelle, qu’il s’agisse d’instruments typiques du coin (électrifiés tout de même) et chant de gorge appelé khöömii. Le buzz opère en 2018 lorsqu’ils postent sur Youtube les clips de « Wolf Totem » et « Yuve Yuve Yu », clips abondamment visionnés qui leur vaudront une signature sur un label (Eleven Seven) pour un premier véritable album que voici.

Autoproclamé jouant du « hunnu rock » (en référence à l’empire hunnique: des steppes mongoles), The HU nous plonge en plein cœur d’un voyage à travers les paysages encaissés quasi désertiques et à travers le temps des conquêtes de Genghis Khan. Avec leurs instruments pittoresques tels que morin khuur (sorte de violoncelle à tête de cheval), le tovshuur (guitare mongole) et le tumur khuur (sorte de harpe), le groupe parvient à sonner aussi puissamment qu’un groupe de metal « traditionnel », l’accompagnement à la voix de gorge (gutturale/diaphonique) y est aussi pour quelque chose (celle-ci pouvant rappeler Sepultura ou Rammstein, influences citées d’ailleurs citées par le groupe).

The Gereg alterne titres plutôt calmes et introspectifs (« The Great Chinggis Khann », « The Same », titre dominé par la guimbarde) et titres plus rock tels que « Yuve Yuve Yu » (simplissime mais ultra accrocheur) ou « Shoog Shoog », chacun des titres parvient à agripper l’oreille, principalement grâce à ces voix vibrantes qui, alliées aux instruments aux rythmiques pourtant très répétitives, provoquent la transe recherchée.

Un premier album très original dont le concept pourra rappeler un peu celui de Skald, dépeignant l’histoire d’une civilisation en faisant se joindre tradition et modernité. Très intéressant.

A noter que le groupe a sorti une version alternative du single « Wolf Totem » qui comprend un featuring de Jacoby Shaddix de Papa Roach.

  1. The Gereg
  2. Wolf Totem
  3. The Great Chinggis Khan
  4. The Legend Of Mother Swan
  5. Shoog Shoog
  6. The Same
  7. Yuve Yuve Yu
  8. Shireg Shireg
  9. Song Of Woman
beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *