Entry – Detriment

Pas de commentaires      733
Style: hardcore/punkAnnee de sortie: 2020Label: Southern Lord Recordings

En attendant le prochain Touché Amoré (prévu pour octobre et dont un premier extrait vient de fuiter), le guitariste (Clayton Stevens) et le bassiste (Tyler Kirby) s’accordent une pause-défouloir, bien loin de leurs habitudes émotionnelles. Ici, les envies sont bien de balancer une dose de violence immédiate et sans compromis dans la tradition du punk hardcore crustisant un peu.

Le quartet cite Discharge, Minor Threat et Converge, et on peut effectivement en retrouver des traces chez eux. Detriment fait en effet sonner quelques réminiscences de ces trois institutions mais marque sa différence par sa vocaliste Sara Gregory dont le timbre raw diffuse un surplus de brutalité. Mis à part deux titres dépassant les deux minutes (dont la conclusion « Demons », titillant le sludge comme pas mal de groupes du style démontrant que leur puissance fonctionne à vitesse ralentie), ce premier opus est expédié avec énergie.

Quinze minutes au compteur et zéro de lassitude, pourtant Entry n’apporte pas vraiment d’originalité au style, avoinant comme il faut pour mettre en fusion n’importe quel pit mais n’ayant pas de véritable touche personnelle pour obtenir un premier album totalement mémorable. Simplement un bon petit album rageur et peu chronophage qui devrait faire mouche en live.

  1. Intro
  2. Your Best Interest
  3. Vulnerable
  4. Secondary
  5. Selective Empathy
  6. Those Feelings
  7. Not Your Decision
  8. Control
  9. Demons

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *