Këkht Aräkh – Pale Swordsman

Pas de commentaires      192
Style: black metal atmosphériqueAnnee de sortie: 2021Label: Livor Mortis

Originaire d’Ukraine, Këkht Aräkh est le projet d’un seul homme surnommé Crying Orc, déjà auteur d’un premier album Night & Love en 2019. Ce pauvre petit orc qui pleure s’arme cette fois d’une épée et d’une rose pour illustrer son second album. On y retrouve un mélange de black metal à l’ancienne (avec son lo-fi de rigueur) et de parties ambient distillant un certain romantisme, correspondant bien à son visuel.

Bénéficiant d’un son cru et froid faisant immédiatement écho à de grands classiques du genre (au hasard Transylvanian Hunger de Darkthrone), Pale Swordsman y ajoute un certain lyrisme via des mélodies mélancoliques apportées par des claviers transperçant les blasts (« Thorns »). Une mélancolie qui s’affirme via des paroles très poétiques et des instrumentaux qui, plus que de simples interludes, intensifient l’impression de romantisme (noir, forcément) qui se dégage de cet album.

Au final on obtient un album de black metal plutôt atypique pour l’époque de sa sortie. Emotionnel et mélodique tout en conservant les torrents de riffs répétitifs inhérents au genre, ce nouvel album, telle la création d’une âme (noire) et torturée, est une plongée nocturne et sentimentale dans un monde romanesque onirique unique. Bref, une très jolie surprise !

  1. Intro
  2. Thorns
  3. Night Descends
  4. In The Garden
  5. Amor
  6. Nocturne
  7. Amid The Stars
  8. Lily
  9. Crystal
  10. Swordsman

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *