Latest Content

Monolithe – Kosmodrom

Neuvième album pour Monolithe, le groupe parisien revient avec le successeur du très bon Okta Khora seulement deux ans après. Durant ce laps de temps, le sextet a de nouveau composé une œuvre conceptuelle à la thématique parlant d’espace et plus précisément des programmes mis en place par les soviétiques, les connaisseurs auront déjà reconnu cela grâce aux titres des morceaux, inspirés de faits bien réels cette fois.

(EchO) – Witnesses

Pourtant reconnaissable avec ses parenthèses, c’est la première fois que je croise (EchO) malgré ses quinze ans d’existence et ses trois albums (Devoid Of Illusions en 2011, Head First Into Shadows en 2016 et Below The Cover of Clouds en 2019) avant celui-ci. Witnesses, premier album des italiens (anciennement Echoes Of Perdition) pour son nouveau label Black Lion (Faustian, Kvaen…) nous plonge dans un doom/death porté sur les mélodies malgré l’ambiance générale plutôt moribonde.

Houle – S/T

Premier EP pour Houle, énigmatique formation parisienne de black metal n’étant même pas référencé sur Metal-Archives (ça va peut-être bientôt changer) et dont le choix artistique tranche pas mal avec les clichés du genre. Comme son patronyme l’annonce, ce jeune quintet (formé en 2021) axe sa thématique sur le monde marin, sa force et sa grandeur face à l’Homme, de quoi donner des envies de voyages ?

Fiona Brice – And You Know I Care

Multi-instrumentiste britannique, Fiona Brice a sorti un premier album en 2016 (Postcards From) mais c’est surtout par ses collaborations qu’elle s’est faite connaître en accompagnant notamment Anna Calvi, Placebo (avec qui elle a tourné), Gorillaz ou encore Kanye West (!). La revoilà avec ce second volume en solo intitulé And You Know I Care, soit une (grosse) demi-heure de douceur méditative.

Orm – Intet – Altet

Deux ans après ma découverte du groupe avec Ir, Orm revient avec un (très) gros morceau sur ce Intet – Altet (« le rien, le tout »). En effet, le trio danois ne fait pas dans la demi-mesure et propose ici un double-album de quatre titres faisant entre dix-neuf et vingt-quatre minutes, excusez du peu ! Des envies de longueurs qui s’étaient pourtant montrées un peu réduites sur l’EP Mit Blod (EP de 2020 où l’on avait exceptionnellement deux titres descendant sous le quart d’heure !), mais qui repartent ici de plus belle au profit d’atmosphères toujours aussi denses ayant pour [...]

Endonomos – S/T

Quartet autrichien composé de membres de Distaste (grindcore) et d’ex-Cemetery Dust (thrash metal) entre autres, ces habitués des rythmiques enlevées ont décidé de fortement abaisser leur tempo sur Endonomos. Vous l’aviez déjà compris en lisant leur style, c’est bien du côté du doom/death que ce jeune groupe (formé l’an dernier) s’oriente.

Ultha – All That Has Never Been True

Après une petite incartade chez le mastodonte Century Media Records (The Inextricable Wandering – 2018), Ultha revient à ses premières amours chez le label allemand Vendetta Records (Ante-Inferno, Naxen…) chez qui étaient déjà sortis leurs deux premiers albums. All That Has Never Been True est sorti en avril dernier sans aucune annonce ni pub au préalable, une spontanéité qui n’est pas pour autant synonyme d’album fait à la va-vite.