Void Of Vision – Chronicles I: Lust

Pas de commentaires      138
Style: metalcore Annee de sortie: 2021Label: UNFD

Petit à petit, le metalcore de Void Of Vision prend une dimension sci-fi de plus en plus prononcée. Hyper Daze l’an dernier ainsi qu’une version remixée de celui-ci avaient avancé des pistes mais ce Chronicles I: Lust, premier volet d’une série (?) d’EPs vient nous confirmer ça, le groupe apparaissant d’ailleurs désormais sur ses photos promo en tenues noires latexo-futuristes (pas forcément des plus seyantes).

« Ohne Sicht » nous fait entrer dans le bain en une petite minute 30, une ouverture virulente et baignée de sons électroniques, mais le plus violent est encore à suivre. Les trois titres suivants nous balancent en effet une mixture de metalcore bien pesant (avec de très nombreux breakdowns) au-dessus duquel les atmosphères synthétiques multi-texturées entre stridences et ondes malfaisantes viennent compléter le tableau (noir, bien entend) en nous immergeant dans une ambiance futuriste.

Et derrière l’aspect ultra massif de l’ensemble, il y a des messages délivrés via les hurlements du chanteur Jack Bergin. On parle ici de l’état de l’industrie musicale et de l’image de la femme qui y subsiste (« Vampyr ») ou encore de solitude et de santé mentale sur « The Lonely People ». Comme quoi, il y a des émotions et de vraies réflexions sous ces quatre titres rageurs, bien que manquant d’un peu de surprises. Un court EP qui ne fait pas semblant d’être agressif mais qui nous laisse quand même un peu sur notre faim, la sortie du Chronicles 2 aidera certainement à compléter cette mise en bouche manquant d’un peu de consistance.

  1. Ohne Sicht
  2. Gothika
  3. Vampyr
  4. The Lonely People
beunz
Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.