Void Of Vision – Chronicles II: Heaven

Pas de commentaires      97
Style: electro/djent/metalcoreAnnee de sortie: 2022Label: UNFD

Quelques mois le premier volume Lust, Void Of Vision débarque avec sa suite. Un Chronicles II: Heaven qui nous propose non pas quatre mais cette fois cinq titres tout en proposant un metalcore teinté de djent et d’electro bien dans la lignée de l’EP précédent.

« Berghain » démarre tel un mélange de Architects et de Northlane, les vocaux énervés de Jack Bergin allant dans des zones très irritées sur les couplets tandis que les mélodies prennent le pas sur les refrains au milieu d’atmosphères synthétiques. Une entame simple et efficace qui laisse ensuite place à « Dominatrix », titre où l’electro (drum’n bass) se mêle à ce gros son djent/metalcore, là encore les effets mélodiques (avec samples de voix féminines) apparaissent un peu trop appuyés mais la mixture se laisse écouter sans souci.

Les australiens poussent donc leur parti pris electro metalcore n’ayant pas peur des mélodies, sur le single « Into The Dark » (qui évoque Architects à nouveau) et encore plus sur le final « Altar » qui voit la participation de Hannah Greenwood (Creeper) venant contraster des couplets bien agressifs avec sensibilité.

Aussi virulentes que faciles d’accès, ces cinq nouvelles compos se placent tranquillement à la suite de celles de Lust. Alors certes, on peut toujours chipoter sur leur choix de caler des mélodies sans surprises après des couplets bourrins, mais il faut reconnaître que leur identité est toujours bien marquée.

  1. Berghain
  2. Dominatrix
  3. Into The Dark
  4. Saint Miserable
  5. Altar

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.