Latest Content

Candy – It’s Inside You

En deux albums, Candy a connu une trajectoire très intéressante, passant d’un statut d’héritier d’Integrity ou de Power Trip (Good To Feel) avant d’y ajouter une grosse louche de noise/indus sur le très bon Heaven Is Here (2022). Le groupe de Richmond revient avec les mêmes intensions sur It’s Inside You, mixant à nouveau fureur punk hardcore avec des sons électroniques, et il y a même une double-surprise à la fin !

Thot – Delta

Collectif belge actif sous cette forme depuis une quinzaine d’années, Thot multiplie les sorties, remixes, EP et trois albums avant ce Delta. Célébrant pour le coup son arrivée chez l’excellent Pelagic Records (The Ocean), le groupe mené par Grégoire Fray ne cherche pas à stagner mais à toujours rechercher des façons de se réinventer.

Cloven – Chance Encounter of Flesh and Nail

Obscur projet canadien enchaînant les sorties a une vitesse assez phénoménale (déja cinq depuis le début de l’année !), Chance Encounter of Flesh and Nail nous emmène cette fois du côté du black metal contrairement aux quatre autres albums qui varient volontiers au gré des envies des entités s’occupant des choses ici (la description sur le Bandcamp vous guidera).

Gost – Prophecy

Trois ans après avoir sorti Rites Of Love And Reverence, Gost revient et change de crèmerie. Au revoir Century Media et bonjour Metal Blade avec ce Prophecy à l’artwork diabolique nous révélant pas mal d’indices sur son contenu ! Car ce nouvel album, comparable à un maelström ultra intense, signe là un retour à pieds joints du côté métallique de la synthwave si chère à James Lollar (véritable identité du gaillard).

Salò – L’Appel du Néant

Presque trois ans après l’impressionnant Sortez Vos Morts, Salò vient reprendre les choses là où elles avaient été laissées. Ce nouvel album est une nouvelle plongée dans les tréfonds de l’âme humaine où tout n’est plus que violence et malaise, tout cela mis en valeur par des samples de films ou d’audiobooks parfaitement en phase (ce dès l’ouverture « Un homme ça ne s’empêche », à l’intro et outro particulièrement dérangeantes).

Kill the Thrill – Autophagie

Kill the Thrill! Un retour qu’on n’espérait plus, après l’immense Tellurique qui en a marqué du monde à sa sortie en 2005 (et après, puisque pour ma part je l’ai découvert en 2008), mais Autophagie est là et bien là en ce début d’année 2024.
Nicolas Dick et sa comparse Marylin Tognolli reprennent les choses où elles s’étaient arrêtées en 2005, et c’est peu dire que la musique du groupe déjà désespérée il y a près de 20 ans, n’a pas gagné en optimisme ou en bonne humeur (en même temps quand on voit l’actualité…), et il faudra être [...]

Fange – Perdition

A peine remis de l’énorme claque reçue l’an dernier avec Privation, Fange n’entend pas nous laisser de répit et vient nous remettre sous pression avec ce Perdition dès ce début 2024. S’inscrivant dans la droite lignée de son prédécesseur, ce nouvel EP sept-titres vient donc remettre le couvert avec ce son 2.0, mixant cette approche unique de l’indus « harsh sludge » avec ces ouvertures mélodiques de plus en plus généreuses (par exemple « Lèche-Béton », qui connait le démarrage le plus rude et paradoxalement, le final le plus lumineux via sa guitare aux accents coldwave).

Chelsea Wolfe – She Reaches Out to She Reaches Out to She

Jusqu’à encore peu, les sorties discographiques de Chelsea Wolfe m’inspiraient un respect poli mais étaient loin de susciter chez moi la moindre excitation ou inspiration particulière. La bascule c’était avec la sortie de Bloodmoon : I, l’excellentissime album collaboratif entre la californienne de 40 ans et les bostoniens de Converge, un des meilleurs albums de l’année 2021 que je continue d’écouter régulièrement avec un plaisir constant et dont j’espère qu’une suite apparaîtra dans les prochaines années.
Une collaboration qui m’a également rendu très curieux et presque impatient même de découvrir son nouvel album au titre énigmatique (et qui est [...]

Horskh – Body

Vous êtes devant votre ordinateur ou sur votre portable, vous attendez impatiemment la réponse à votre dernier mail, post instagram ou autre application à laquelle vous êtes accro. Oui, normalement vous devriez vous reconnaître un tant soit peu. Et si toutes ces technologies prenaient vie et s’adressaient directement à vous ? On tiendrait là un bon pitch de film de SF, non ?

Health – Rat Wars

Les hyperactifs américains de Health sont de retour toujours pour notre plus grand plaisir, tant ils font désormais indéniablement partie des grands noms contemporains du rock/metal industriel.
Leur précédent album Slaves of Fear était tout simplement une tuerie qui avait su largement satisfaire nos attentes après un pourtant déjà excellent Death Magic et mal habitués que nous sommes maintenant, on attendait forcément que les californiens confirment une fois encore avec ce nouvel album Rat Wars. Vous avez déjà compris que c’était bien le cas, et si vous êtes amateur du son Health, vous allez une nouvelle fois vous régaler.