Maitreya – Hyper Reels

Pas de commentaires      147
Style: metalcore progressifAnnee de sortie: 2021Label: Autoproduction

Ne vous méprenez pas en voyant l’étiquette « metalcore » sur cette chronique ! Maitreya (à ne pas confondre avec le groupe de doom/death suédois du même nom !) en joue mais y ajoute énormément d’autres informations issues de styles divers, le groupe canadien souhaitant être « complexe et catchy à la fois ». Pour son second album (après l’éponyme de 2017), le quintet de Whitby, Ontario, ne cherche absolument pas à sortir un single en puissance bien que leur facette mélodique figure en très bonne place.

Hyper Reels est tout un concept, musicalement donc, mais aussi au niveau des lyrics philosophico-sociétaux prenant vie au travers de thématiques traitant de science-fiction ou technologie. Entre réflexion profonde et influences futuristes, ces thèmes semblent bien correspondre à l’univers musical de Maitreya. Le groupe aime en effet complexifier les choses, alternant phases calmes et mélodiques et attaques franches où les breakdowns viennent alourdir le propos. On se retrouve donc dans un univers moderne assez exigeant où l’on se fait caresser dans le sens du poil avant que la voix ne vous aboie dessus (« Catalyst », évident premier single), où l’inverse quand les attaques démarrent dès l’introduction avant que les mélodies ne prennent la suite (« Summit », « Radical »).

Techniquement irréprochable, Maitreya propose ici une mine d’idées, de surprenantes harmonies à des passages ultra agressifs parfois sans transition (« Bloom » aux alternances peu évidentes) donnant parfois l’impression de collage pas forcément des plus assimilables. Et pourtant, malgré l’abondance d’informations (avec parfois un certain manque de cohérence créant une certaine confusion) et cette voix clean à laquelle il faut s’habituer, ce second album tient ses promesses en matière d’écriture et d’interprétation. Chaudement recommandé aux amateurs de The Contortionist, Between The Buried And Me et Protest The Hero !

  1. Catalyst
  2. Departed
  3. Radical
  4. Summit
  5. Invaders
  6. Bloom
  7. Pilgrim
  8. Flesh Engine
  9. Hyper Reels
  10. Iswara

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.