Virgil – Acheron

Pas de commentaires      157
Style: blackened deathcoreAnnee de sortie: 2022Label: Source Atone Records

Deux ans après le sympathique Divina Infernum (2020), les nordistes de Virgil reprennent du service, cette fois chez les découvreurs de talents bien de chez nous Source Atone Records. Avec son titre (et de même avec ceux des morceaux), Acheron a pour thème central la mythologie grecque et romaine, soient des inspirations de grandeur qui vont de pair avec un album spectaculaire.

Et cela passe d’abord par une production maousse pour maximiser l’impact du blackened deathcore de Virgil. Le groupe nous en met plein la gueule dès les premières notes tandis qu’au niveau vocal, Marius Vantomme impressionne avec ses modulations criées/growlées (comme sur le premier album sauf que la production les met encore plus en valeur). Derrière lui, ses quatre comparses balancent un mur ultra massif à base de riffs en béton armé accompagnés d’une batterie qui mitraille sec. Et si au premier abord la surpuissance de l’ensemble peut désorienter par son parti pris too much dans la brutalité, le groupe n’en oublie pas d’ajouter des mélodies.

Accompagnant ces douze titres on ne peut plus musclés, ces dernières apportent souvent une dimension épique aux compos de Virgil, que ce soit via un break inattendu (« Nil », « Hunt » ou encore « Ignis ») ou par du trémolo hypnotique (« Immaculate »), voire avec des arpèges plus émotionnels comme ceux en introduction de « Martyr ». Bref, de quoi apporter des variations bienvenues à cet aspect bloc qu’on retrouve habituellement dans le deathcore. Virgil en joue un dérivé qui cohabite parfaitement avec ces influences black et death modernes qu’il affectionne tant. Avec Acheron, il poursuit donc son surpuissant déversement de brutalité glaciale comprenant dans ses compositions plus de subtilités qu’il n’y paraît. Une sorte de péplum sonore bien sanglant.

  1. Acheron
  2. Black Feathers
  3. Eternity
  4. Cocyte
  5. Nil
  6. Immaculate
  7. Charon
  8. Hunt
  9. Martyr
  10. Mother
  11. Soreness
  12. Ignis

beunz
Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *