Sparta – Austere EP

Pas de commentaires      1 123
Style: emocoreAnnee de sortie: 2000

At the Drive-In ont été décris, il y a deux ans, à l’époque de la sortie de leur dernier album The relationship of Command comme l’un des meilleurs groupes de rock du monde et peut être même comme le groupe le plus important depuis Nirvana. Mais apparemment At The drive in s’est refusé à jouer le rôle préécrit pour lui par le business, à savoir de nouveau martyre du rock, et c’est ainsi que chacun s’en est allé de son côté sans trop regarder en arrière. C’est alors qu’Omar et Cédric, les deux stars du groupe ont monté The Mars Volta, groupe experimental de rock défonçé au dub et que Jim Ward a voulu consacrer ce qui faisait la spécificité d’At the Drive-In, à savoir un rock abrasif et dangereux, noir et hanté : c’est ainsi que naquit Sparta. Après un intriguant premier EP, Austere, Sparta passe au long format et sort ce Wiretap Scars, album à contre courant de tout ce qui sort en ce moment. Fait d’un rock ambitieux et loin de toutes modes et clichés, nourri au hardcore et à certains groupes new wave anglais, the Cure en tête, ce disque est profondément sombre, réussissant à prolonger l’esprit de At The drive in sans trop le parodier.

  1. Mye
  2. Cataract
  3. Vacant Skies
  4. Echodyne Harmonic
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 502 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *