Orbweaver – Strange Transmission From The Neuralnomicon

2 Commentaires      1 763
Style: death metal technique et experimentalAnnee de sortie: 2013Label: Primitive ViolenceProducteur: Jonathan Nunez

Monté par Randy Piro (ex Hate Eternal/ex Gigan), Orbweaver est un groupe atypique et surtout bien barré. En effet, ce jeune groupe propose un death metal à la fois technique et chaotique sur fond de lyrics apparemment tout aussi hallucinés que sa pochette.

Xoxotic nous met dans le bain directement. Les vocaux de Piro donnent dans les vociférations black avec quelques growls death, tandis que la rythmique menée par la charmante guitariste Sally Gates (ex Gigan elle aussi) se révèle très complexe. Les plans s’entrechoquent sans temps mort, entre descentes de manche dissonantes et tricotage de cordes, le bassiste (très audible) et l’impressionnant batteur sont aussi au niveau. Those of Non-Being débute de manière aussi tarée mais pose à plusieurs reprises des breaks atmosphériques entrecoupant la fureur hallucinée du groupe.

Crystal Prisms confirme cette envie de donner à cet album une ambiance s’accordant avec sa pochette. Les effets sonores dignes d’un vaisseau spatial accompagnent la majeure partie de ce morceau (tout aussi brutal que les précédent) pour un effet de trip cosmique décoiffant.

Si l’instrumental Tragic Orbit: A Doomed, Cosmic Starship fait dans un premier temps baisser l’agressivité à la faveur d’une ambiance éthérée, c’est pour ensuite mieux partir dans une avalanche de riffs techniques et de sons bizarres (qui a dit extraterrestres ?). Enfin, The Church Warden Procedure termine cet EP dans un fracas tout aussi puissant que les autres titres. Les mélodies sont cependant un peu plus facilement assimilables, notamment les ralentissements jazzy d’abord puis quasi sludge sur la fin.

Strange Transmission From The Neuralnomicon est au final un EP particulièrement exigeant tant il est chaotique. Aux plans death techniques sous acides – ayant un rendu tel un mix de Hate Eternal, Gigan (oh magie, les précédents groupes de Piro !) mais aussi Gorguts et Ulcerate – est donc ajoutée cette atmosphère spatiale pour coller au concept. N’ayez donc pas peur des aliens de chez Orbweaver, ils veulent seulement vous manger le cerveau !

  1. Xoxotic
  2. Those of Non-Being
  3. Crystal Prisms
  4. Tragic Orbit: A Doomed, Cosmic Starship
  5. The Church Warden Procedure

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

2 Commentaires

  1. ichimatsu says:

    Bon bah j’ai pas aimé. Je trouve la guitariste très limitée, surtout dans les effets, le chant sans plus, le tout un peu bordélique. Une impression
    de fourre-tout en veux-tu en voilà sans réelle direction mais juste une accumulation de clichés (oh le méchant !).
    Ça m’a fait penser à Hunab Ku en cent fois mieux quand même, dans la folie et la maitrise du sujet, même si la voix controversée (moi j’adore, écoutez et vous verrez) du chanteur peut en rebuter plus d’un http://www.youtube.com/watch?v=e6DJTD3RG54
    On peut pas tout aimer… hein !

  2. beunz beunz says:

    Ya pas de mal à ne pas adhérer à cet EP et c’est même normal, il est sacrément chaud à apprivoiser et pour ainsi dire, j’ai failli écrire une chro négative après quelques écoutes. J’ai persévéré et ça l’a finalement fait. Mais bon, c’est sûr que c’est pas le genre d’album qui donne envie d’y revenir régulièrement !
    Et effectivement, c’est sensiblement le même genre de bordel que chez Hunab Ku :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *