Latest Content

Fawn Limbs – Darwin Falls

Fawn Limbs est un trio vraiment à part, sortant avec une impressionnante régularité des albums alors que leurs membres sont dispersés sur différents continents (en Finlande et aux Etats-Unis) tout en renouvelant à chaque fois ses perspectives musicales, Darwin Falls ne déroge pas à la règle et surprend vraiment dès son introduction. Imaginez une rencontre entre Bohren & Der Club Of Gore et Frontierer au Far West !

Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice !

Si vous suivez la scène européenne, il y a des chances que vous ayez entendu parler de lui. Ayant démarré ses activités avec De Magia Veterum (depuis 2003) et le désormais incontournable Gnaw Their Tongues (depuis 2005), le hollandais Mories/Maurice de Jong est omniprésent dans la scène UG néerlandaise et européenne. Addict à la composition, le plus souvent en solo, sortant des albums les uns à la suite des autres, créant de très nombreux nouveaux projets qui prennent le plus souvent le black metal comme élément de base (mais qui vont souvent chercher dans d’autres contrées), si l’on cherche [...]

Nursing – Self Care

Side-project de deux membres de Needle Play, mathcore jazzy de Boston, Nursing dégage le jazz de là au profit d’une mixture aussi technique que brutale, pleine de chaos et d’expérimentations mûries durant les trois dernières années. Self Care est un beau bordel organisé magnifié par la patte d’un certain Chris Dearing (The Sound That Ends Creation), officiant ici au mix et au mastering, rendant l’expérience d’écoute encore plus difficile.

Knoll – Interstice

Entre la photo-promo du Bandcamp et la liste de noms ayant figurant en bas de cette même page, on peut dire que la sensation est déconcertante ! Certains des six gars de Memphis donnent en effet l’impression d’à peine sortir du lycée, et quand on voit que Interstice, leur premier album, a été enregistré par Andy Nelson (autrefois guitariste chez Weekend Nachos), mixé par Kurt Ballou (Converge), masterisé par Brad Boatright (quasiment tout ce qui se fait aujourd’hui en matière de hardcore méchant) et « embelli » par un artwork bien opaque d’Evan McCarthy (Primitive Man, Vermin Womb), on peut se [...]

夢遊病者 (Sleepwalker) – Noč Na Krayu Sveta

Qui dit nouvelle sortie chez Sentient Ruin dit nouveau challenge pour l’auditeur. 夢遊病者 (ce qui signifie Sleepwalker) propose en effet quelque chose hors norme, distordu, difficile à encaisser tant ce son est abstrait et blindé d’inattendu. Ce trio anonyme russo-américano-japonais sait y faire en matière de bizarrerie musicale, mélangeant ici black metal, free-jazz, improvisations noise, krautrock, drone etc.

Ætheria Conscientia – Corrupted Pillars Of Vanity

Originaire de Nantes, Ætheria Conscientia a déjà fait parler de lui avec son premier album Tales From Hydhradh (2018). A la croisée du black metal et du jazz progressif, le quartet avait su habiller sa musique d’un univers très particulier dédié à Hydhradh, ville spatiale imaginée par le groupe, détail parmi tout un univers entre mythologie et science-fiction. Un concept qui aurait totalement sa place dans une collection de BD, surtout que le groupe soigne aussi ses artworks dans cette optique (très réussis et signés par un certain Amaury Pottier). Une grande créativité qui se matérialise aussi dans sa [...]

Look Mum No Computer – These Songs Are Obsolete

Basé dans le Kent (UK), Look Mum No Computer est le projet d’un certain Sam Battle. Débuté sous la forme d’un zine, le gaillard s’est surtout fait connaître par sa chaîne youtube où il créée des machines musicales complètement folles comme un orgue constitué de Furbys (vous savez les jouets un peu creepy ressemblant à des mogwais sous crack), des synthétiseurs avec de vieilles consoles de jeux ou encore le MEGADRONE OSCILLATOR (oui), et encore beaucoup d’autres. Et à côté de ce passe-temps original et quelque peu déjanté, ce savant fou nouvelle génération produit aussi des albums. Sorti en [...]

Fhail – Engraved Misery

Pandémie qui s’éternise, six personnes max à table pour le réveillon, c’est avec un étrange sentiment que la période de Noël arrive cette année. Et quoi de mieux qu’un petit EP bien dans l’esprit pour l’accompagner, et vous l’aurez compris: l’esprit n’est pas vraiment à la fête mais à la déprime ! Fhail va donc nous y aider avec cet intéressant premier EP.

Wyrmwoods – Gamma

Projet solo d’un certain Nuurag-Vaarn, entité mystérieuse basée à Oulu (Finlande), Wyrmwoods fait du black metal plutôt avant-gardiste depuis quelques années, ayant déjà sorti deux albums (Earth Made Flesh en 2017 et Spirit & Teeth l’an dernier) avant ce Gamma. L’univers déployé par le finlandais est assez unique, possédant l’esthétique sonore des années 90’s ainsi qu’une écriture plutôt singulière.

Humavoid – Lidless

Né en 2013 en Finlande sous l’impulsion de Niko Kalliojärvi (ancien guitariste d’Amoral), Humavoid est un surtout un quartet monté par les trois-quarts de Dotma, groupe de power metal aux lyrics médiévaux/fantasy splitté en 2016. Humavoid est pourtant à mille lieues de ce style, le groupe évoluant dans un metal progressif et complexe mené par la voix arrachée de sa chanteuse Suvimarja Halmetoja, beaucoup plus agressive que par le passé.