Teenage Wrist – Earth Is A Black Hole

Pas de commentaires      161
Style: power pop/grungeAnnee de sortie: 2021Label: Epitaph

Un peu plus de deux ans après le très bon Chrome Neon Jesus, Teenage Wrist a connu quelques bouleversements en son sein, le trio étant désormais un duo composé de Marshall Gallagher (guitariste s’occupant désormais du chant à plein temps vu que le chanteur précédent est parti) et Anthony Salazar (batterie). Un changement d’effectif qui marque une vraie césure avec le passé du groupe, oubliant sur Earth Is A Black Hole son affection pour le shoegaze au profit d’une power pop un peu grungy particulièrement efficace.

Et cette version 2.0 de Teenage Wrist est ce qu’on pourrait considérer comme un pur album d’été. Les dix morceaux (en réalité neuf plus une intro) d’Earth Is A Black Hole sont immédiats, entêtants, dégageant chacun un potentiel de single. On pense ainsi à Foo Fighters (« Wasting Time »), un peu à Goo Goo Dolls (« Yellowbelly »), surtout à Jimmy Eat World (« New Emotion ») mais le duo conserve sa patte quoi qu’il arrive. Et si le propos peut apparaître sur la forme plus léger qu’avant, le ton des lyrics est toujours du côté de la rancœur et du pessimisme, ce qui contraste pas mal avec certains titres, notamment « Earth Is A Black Hole » à l’énergie bien ensoleillée.

Ajoutant quelques doses de modernité au milieu de cette nostalgie héritée des 90’s/début 00’s comme sur « High Again » et ses effets synthétiques, Teenage Wrist livre là le genre d’album tubesque que l’on a plus trop l’habitude d’entendre désormais. Un album finalement très accessible, faisant du neuf avec du vieux sans rien vouloir révolutionner, juste te ramener à tes quinze ans et tes tourments intérieurs après que la jolie Morgane/le beau Fabien (au choix) t’a mis un râteau, cet album est tel un réconfortant sachet de bonbons t’aidant à t’en remettre.

  1. Squeeze (Intro)
  2. Taste Of Gasoline
  3. New Emotion
  4. Yellowbelly
  5. Silverspoon
  6. Wear U Down
  7. High Again
  8. Wasting Time
  9. Earth Is A Black Hole
  10. Stella

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *