Body Void – Bury Me Beneath This Rotting Earth

Pas de commentaires      137
Style: sludge/doomAnnee de sortie: 2021Label: Prosthetic Records

Vous trouvez que le temps file trop vite et qu’il fait trop chaud ? Voilà de quoi vous calmer définitivement puisque le projet de Body Void est de vous enterrer… bien au frais ! Et le duo Willow Ryan (chant/guitare)/Eddy Holgerson (batterie) entend bien prendre son temps pour creuser au plus profond et bien lourdement. Pour son troisième long-format, Body Void écrase en effet l’espace à coup de riffs aussi lents que pesants, tandis que la voix ultra perçante (qui ne plaira pas à tout le monde) vient ajouter un peu plus de malaise à l’ambiance ultra oppressante dégagée.

Les quatre titres figurant sur Bury Me Beneath This Rotting Earth sont longs et denses (dépassant tous les douze minutes), déployant tour à tour des relents de funeral doom, des passages drone/noise mais aussi quelques rares accélérations plus punk dans l’âme (comme pendant « Wound » ou « Fawn » où une soudaine accélération galopante vient surprendre notre léthargie).

Et si le style pratiqué, la longueur des titres et la lenteur majoritaire vous sont rédhibitoires, c’est que vous n’êtes pas prêt à vous prendre sur les épaules cette collection de chapes de plomb aux lyrics engagés (si vous parvenez à les déchiffrer). Les amateurs de sludge/doom les plus aguerris sont ici visés par ces murs oppressants contenant quelques surprises si vous arrivez à tenir la longueur (le final épique de « Laying Down In A Forest Fire »). Body Void jouant dans la même cour qu’un Thou ou qu’un Primitive Man, c’est aux mêmes douleurs que vous pouvez vous préparer en lançant ce très gros morceau qui devrait bien contribuer à vous refroidir (d’effroi) !

  1. Wound
  2. Laying Down In A Forest Fire
  3. Fawn
  4. Pale Man

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *