Darius – Murmuration

Pas de commentaires      141
Style: instrumental post-rock/post-hardcoreAnnee de sortie: 2024Label: Humus Records

Quintet suisse actif depuis une bonne dizaine d’années, Darius est pourtant très confidentiel (je ne le découvre qu’avec la proposition de chronique de ce nouvel album !) malgré sa présence au sein du roster de l’excellent label local: Hum(m)us Records (ils s’amusent à mettre un m ou deux). Apres Clôture (2015) et Voir (2020), le groupe originaire de Bulle sort Murmuration, de quoi agrémenter l’édifice helvète d’une troisième pierre, que dis-je, une PIERRE tant le son concocté par l’inénarrable Amaury Sauvé (Birds In Row, Plebeian Grandstand…) apparait massif.

Mélangeant post-hardcore, post-rock et noise en mode tout-instrumental, Darius se promène façon moutarde de Dijon, entre force et finesse. Jouant souvent sur les atmosphères aériennes avec ses trois (!) guitares qui virevoltent et tournoient (avec des mélodies pouvant évoquer Russian Circles), le groupe nous appuie fatalement dessus dans le plus grand des fracas grâce à une puissante alliance basse/batterie, nous rappelant combien la Suisse et la pesanteur font toujours bon ménage !

Ces six nouveaux titres proposent donc autant de murs de guitares qui oscillent avec fluidité entre les différents styles en « post ». Passant de dynamiques entre groove et lourdeur agressive à des passages plus contemplatifs, ce en privilégiant les effets de surprise et en évitant soigneusement d’aller dans les sempiternels « calme, montée en puissance, tempête ». Car Darius aime déstructurer sans pour autant désorienter, d’où cette quasi constante impression de se prendre de fortes secousses mais avec de douces caresses juste après. Un superbe album fort en sensations.

  1. Fritto Misto
  2. Nuée
  3. Ail Huile
  4. Norbert
  5. Raccoon
  6. Bilzibute

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *