Glassing – From the Other Side of the Mirror

Pas de commentaires      188
Style: blackened post-hardcoreAnnee de sortie: 2024Label: Pelagic Records

Auteur d’une discographie irréprochable jusqu’alors, il y a enfin une justice pour Glassing qui vient de signer sur la « grosse machine » Pelagic Records (sans aucune offense à Brutal Panda Records) pour son nouvel album. L’occasion était trop belle pour les texans d’enfin avoir une exposition à la hauteur de leur talent, et le groupe signe là un nouvel opus sacrément réussi !

Après un excellent et émotionnellement mouvementé Twin Dream (2021), le trio est revenu quelques mois plus tard avec un EP (Dire and Sulk – 2022) contenant deux titres parmi les plus tourmentés qu’il ait sorti ! From the Other Side of the Mirror revient avec ces mêmes envies de dualité, mettant le groupe totalement à part au sein de cette scène post-black, se plaçant encore une fois à mi-chemin entre vulnérabilité et déchirement, fracas dément et mélodies apaisantes.

Opérant dans la lignée de ce qu’ils avaient produits auparavant, le trio va y adjoindre quelques touches de nouveauté, s’intégrant parfaitement à leur univers aigre-doux. Ainsi, sur l’intro de « Nothing Touches You », on retrouvera des harmonies fortement inspirées des débuts de Red Sparrowes, puis « Nominal Will » et ses faux airs de Deafheaven ou encore « Ritualist » lorgnant un peu sur Holy Fawn (au niveau vocal notamment) vont aussi illustrer l’étendue de la variété de leur style, tel un maelström émotionnel. Glassing se montre à nouveau renversant dans sa capacité perpétuelle à faire basculer l’aérien en férocité, la plénitude en tension, et ce souvent en un éclair !

Le trio d’Austin signe là un nouvel album magistral et passionnant se suivant comme un roman à multiples rebondissements, jouant sur les moments épiques ou sur la tension la plus tranchante (grâce à sa production bien crue, notable pendant « Defacer » ou « As My Heart Rots ») jusqu’à l’apaisement des sens via de jolis interludes ambient (« Sallow », « The Kestrel Goes ») formant un tout particulièrement immersif et cohérent. Impressionnant !

  1. Anything You Want
  2. Nothing Touches You
  3. Defacer
  4. Sallow
  5. Nominal Will
  6. Ritualist
  7. As My Heart Rots
  8. Circle Down
  9. The Kestrel Goes
  10. Wake

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *