Eminence – Humanology

Pas de commentaires      779
Style: thrash moderneAnnee de sortie: 2004Label: Acropole Records

Ce groupe brésilien s’est formé il y a près de 10 ans et s’est vu renforcé il y a peu par un transfert de choix à savoir Jairo Guedz (membre fondateur de Sepultura) qui a troqué sa guitare pour une basse. Ce Humanolgy est leur 2ème album, le premier étant Chaotic system.

Alors avant d’aller plus loin si des groupes tels que, Slipknot, Sepultura (période Chaos AD), Machine Head (période Burn my Eyes), Fear Factory et Soulfly sont des groupes qui vous indiffèrent et bien n’allez pas plus loin dans la chronique, vous perdriez votre temps… Par contre pour les autres qui comme moi adorent ces groupes, ouvrez bien vos oreilles (si je puis m’exprimer ainsi) parce que ce Humanology est juste monstrueux, avec la plus belle collection de riffs qu’il m’ait été donné d’entendre depuis bien longtemps.

Rentrons dans le vif du sujet, une fois passée l’intro qui est tout ce qu’il y a de plus banale, l’album démarre en trombe avec un « evolution » qui annonce directement la couleur avec son riff limite death jouissif, vient ensuite le « single » à savoir « Overload » d’une puissance dantesque et un final qui me fait penser à celui de « Davidian » (Machine Head), vous l’aurez compris c’est bien de lourd de chez lourd que je suis en train de vous parler et ce n’est pas les « Humanology » qui me fait un peu penser à Soulfly, « Citizen Zero » ou même « 6ix degrees » qui y changeront quelque chose. Petit break percus un peu tordu à la Slipknot sur « Greenspirit » et on attaque ensuite le 2ème round avec d’entrée le morceau le plus violent et le plus speed « Greedy as a Pig », sur lequel le chanteur hurle comme un possédé et sa voix écorchée rend vraiment très bien.

Inutile d’aller plus loin et de commenter tous les titres qui composent cet album (il y en a 17 quand même) parce que c’est toujours la même constante, une BOUCHERIE !!!
Juste un mot sur la production qui est énorme et aurait très bien pu être signée Colin Richardson.
Vous l’aurez peut être compris, cet album est mon gros coup de cœur du moment et même s’il est finalement un peu linéaire, je n’arrête pas de m’en enfiler les 57 minutes depuis plusieurs jours et je vous invite à en faire autant, ou au moins à y jeter une oreille.

  1. b.o.h.1
  2. evolution
  3. overload
  4. humanology
  5. citizen zero
  6. 6ix degrees
  7. greenspirit
  8. like i hate you
  9. greedy as a pig
  10. leech 9
  11. the freak i become
  12. creep
  13. democrasick
  14. onefortyfive
  15. hawking radiation
  16. coward
  17. 17253017
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *