Weaponry – Everwinding Slaughter

Pas de commentaires      102
Style: crust/thrash/deathAnnee de sortie: 2022Label: Xtreem Music

Avec son logo qui picote et sa cover hommage à Mad Max, Weaponry annonce clairement la couleur: l’extrême violence sur fond de poursuite sur grosses cylindrées sur fond d’univers postapocalyptique est au menu de cet Everwinding Slaughter. Composé du multi-instrumentiste canadien Jo Capitalicide (Spectral Dance, Ice War… ici sous le pseudo Jo Steel) et du grogneur espagnol Dave Rotten (Avulsed, Putrevore…), le duo verse dans un mix de crust et de death metal aussi gras que bas du front.

Tout n’est que sauvagerie ici, Jo Steel balançant des rythmiques infernales tandis que son acolyte nous gratifie de vocaux d’ivrogne sur le point de rendre les quelques litres de whisky enquillés après sa dernière virée dans le désert. Un aspect primitif couplé à une frénésie mixant punk et thrash des années 80, mais pas que…

Alternant le bordélique (« Speedkill »), le thrash old school (« Future Wasteland »), le crust/punk façon Discharge ou Anti-Cimex (« Crossbow Warrior ») ainsi que des passages plombés à la manière de Celtic Frost (le final « Toxic Waste Overture »), ce premier album fleure bon le bitume, le cuir et le sang fraichement tranché à la tronçonneuse rouillée. Malgré quelques moments un peu brouillon, c’est la bonne humeur qui prime via un humour bête et méchant, aussi régressif qu’entraînant. Préparez l’artillerie lourde et attachez vos ceintures !

  1. Speedkill
  2. The Oozer
  3. Road Rat Rage
  4. Future Wasteland
  5. The Burned Land
  6. Crossbow Warrior
  7. Into The Dome
  8. Zone Traveler
  9. Fields Of Mutation
  10. Toxic Waste Overture

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *