Cortez – Initial

8 Commentaires      1 357
Style: noiseAnnee de sortie: 2005Label: Exutoire Records

J’avais vu Cortez lors de sa tournée avec Aside From A Day il y a quelques mois. Je n’avais pas été emballé plus que ça, l’attitude m’a vite gonflé : je déteste les groupes qui jouent tout le temps dos au public. Pourtant quelques passages m’avaient agréablement chatouillés l’oreille et je dois dire que je voulais en savoir plus sur ce groupe suisse pour ne pas rester sur une impression mitigée. Bien m’en a pris parce qu’après moultes écoutes, Cortez s’avère être un très bon groupe et Initial un très bon album de noise (j’aime bien ce terme qui englobent beaucoup de courants affiliés core, ça simplifie les choses).

Cortez est tout d’abord un groupe singulier quant à son line-up : un trio avec un batteur, un chanteur et un guitariste. Pas de basse. Enfin, pas directement, car le guitariste joue à la fois sur un ampli gratte et sur un ampli basse. Accordé bas, ça sonne aussi bien qu’avec un line-up classique et ça a l’avantage de proposer exactement le même jeu et donc offrir un maximum de précision et de puissance. Parce qu’ Initial c’est un concentré de puissance : un son ultra massif, lourd, gras mais néanmoins audible, des riffs qui empruntent aussi bien au core qu’au metal le plus lourd (le passage mosh sur «Mine de rien » ressemble furieusement à ceux qu’affectionne Dying Fetus, l’intro de «L’enjeu »…). De très belles parties presqu’aériennes viennent toutefois tenter d’éclaircir la noirceur qui s’abat sur nos têtes. Mais je les soupçonne fort de n’être là que pour plomber l’atmosphère encore plus car elles sont d’une noirceur viscérale (cette fin ultime sur « L’enjeu », l’un des meilleurs morceau de l’album, donne la chair de poule ! Une vision de l’apocalypse made in Switzerland !).
Les riffs sont supportés par une batterie saccadée qui fait merveille, très précise et puissante à la fois, avec un son qui sature un poil, ce qui confère un petit côté crado qui fait mouche ! Allez, soyons direct : il n’existe pas de répit dans ce disque, et ce n’est pas la voix d’écorché vif de Jr qui vient changer la donne : un chant qui emprunte beaucoup à la scène emo/screamo, pas surmixé. Sans forcément une grande originalité donc, mais les lignes sont assénées avec beaucoup de conviction, pas mal d’émotions et une haine palpable de tous les instants (cf le chant sur « El Vetic », hallucinant de douleur).
De bonnes trouvailles dans le mix, des éléments qui apparaissent ici et là font de Initial un bloc ultra compact mais néanmoins presque aéré, et confèrent une réelle profondeur artistique à l’album, qui nécessite plusieurs écoutes avant digestion partielle. Album riche, puissant et intense !

La construction et la fureur de l’album me font un peu penser à celles de City de SYL : ultra brutale au départ puis de plus en plus nuancée, avec des passages lents, mélodiques, soutenu par un mur de son, et une hargne perceptible, une atmosphère pesante à couper au couteau. Bref, on a avec ce Initial un très très bon album de noise sombre, lourde, oppressante mais néanmoins planante que les amateurs de Unsane, Knut, Overmars, Aside From A Day, Envy et consorts se devraient d’apprécier.

Je ne sais pas ce qu’ont mangé les Suisses dernièrement, mais entre ce Cortez, le Knut, le Mumakil, le Shora, le Impure Wilhelmina et tout le reste, ça fait mal !

  1. prompt
  2. mine de rien
  3. neant
  4. l’enjeu
  5. el vetic
  6. marasme
  7. i.m.t.v
  8. b.m.t.v
  9. notice
  10. patriarche
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

8 Commentaires

  1. jonben jonben says:

    La pochette est superbe déjà.

  2. wakos says:

    Rhalala cette scène Genevoise !!!!

  3. krakoukass Krakoukass says:

    Album excellent, intense, un peu difficile aux 1ères écoutes à cause de cette intensité brutale, mais très vite assez fascinant. J’aime beaucoup. Encore un groupe suisse qui arrache…

  4. Julien says:

    M’en vais chercher ça !

    Cover sublime !

  5. fewz says:

    c’est clair… ça m’a l’air tout excellent tout ça… bien trouvée l’idée de jouer sur un ampli gratte et un ampli basse… bien, bien , bien

  6. kollapse says:

    hé bien! Sur 2 titres écoutés, jpeux dire que ça décape Cortez! Mnt il me faut ça version longue…Décidément la Suisse fait fort cette année (pour ne pas dire comme les autres ^^)

  7. Marc says:

    Cd acheté y’a 15 jours à peu près, énorme baffe! un de mes skeuds de l’année!

  8. fewz says:

    SUBLIME album…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *