Smaxone – The Red Album

5 Commentaires      1 029
Style: metal townsendienAnnee de sortie: 2008Label: ZYX Music

Smaxone… Ce nom ne vous dit rien ?
Mais si, rappelez-vous du premier album de ce groupe danois, chroniqué dans ces pages, qui m’avait d’ailleurs tout à fait enthousiasmé, malgré une ressemblance frappante et parfois un peu gênante avec le travail de Devin Townsend (quand ce n’était pas une forte -mais passagère- ressemblance avec Pantera sur le riff d’un titre).

Sur The Red Album (tsss ça devient à la mode d’associer une couleur à un album, faudrait voir à essayer d’être original un peu parfois) malheureusement affublé d’une très laide pochette il faut bien le dire, le groupe ne revoit pas complètement sa copie tout en partant quand même dans un registre de plus en plus pop (malgré les faussement énervés et presque rappés « Smackzone » et « Charlie ») et de moins en moins proche de celui de Townsend.
Rien de très grave dans l’absolu, ça pourrait même être une réussite totale, l’affirmation d’une vraie et forte identité toute neuve, et personne ne trouverait alors à redire.
Malheureusement il faut bien le dire, ces 9 nouveaux titres semblent peu inspirés, et même si l’ombre du grand canadien s’éloigne tout de même pas mal, c’est désormais la mièvrerie pure et simple qui guette parfois dangereusement le combo qui a pratiquement complètement remisé au placard sa part agressive (exception faite de quelques passages qui voudraient nous faire croire que la niake est toujours là, mais ça ne prend pas !) et se rapproche dorénavant d’un néo-métal bateau et pénible (non ce n’est pas un pléonasme, ne me cherchez pas vous). En attestent de nombreux titres comme « So Be It », « Dead in the Dead » (ça veut dire quoi « mort dans les morts » ???) ou pire le final limite Linkin Parkien de « Our Curse ». Il n’y a guère que le sympathique « The Glory of You and Me » qui rappelle les gloires passées du groupe, mais il se sent bien seul…

C’est dommage car avec un chanteur (toujours) aussi compétent (ces lignes vocales sont toujours aussi belles) il y avait moyen d’aboutir à quelque chose de plus recherché et… abouti justement.
Je sais pas moi, sortez-vous les doigts du cul les gars et arrêtez de vous repasser l’intégrale de Dawson en chialant comme des madeleines ! Soyez des hommes, des vrais, des metalleux quoi, faites péter la bière, la pizza et tout le monde les pieds sur la table devant Walker Texas Ranger !

En attendant de vous voir mettre en application ces précieux conseils, une chose est certaine, The Red Album a tout de l’album anecdotique et (contrairement à son prédécesseur) ne terminera pas dans ma discothèque.

  1. red
  2. go back
  3. smackzone
  4. somewhere
  5. so be it
  6. dead in the dead
  7. the glory of you and me
  8. dead. gone. erased
  9. charlie
  10. our curse
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1035 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. le townsendien says:

    dommage le premiere album etait pas mal….mais bon c’etait du sous devin townsend…ou plutot du sous accelerated evolution….enfin ommage que ce groupe n’est pas reussi a trouer son identitées
    allé ;) ++

  2. AlCheMist says:

    Du Deccelerated Evolution somme toute… :OP

  3. le townsendien says:

    mdrrrr c’est trop vrai !!!!!

  4. Gothenburg says:

    Pour l’instant c’est de loin le meilleur album rock que jai pu écouter cette année. C’est vraiment un gros gros album, ils ont fait un très gros travail sur les compos chant etc etc. Plus personnel, plus mature que le pécédent, y’a rien à redire, cet album est un concentré de tubes. Rien avoir avec le premier album complètement fâde.
    9/10

  5. Gothenburg says:

    Et krakoukass, je pense que tu te trompes dans ton appréciation, pour la simple raison que tu parles de cris sans convictions etc. Mais il me semble évident, (par le type de l’album dans lequel ils ont signés, par le style vestimentaire, l’attitude des compos chant etc) qu’il revendiquent nul part un jeu metal. Ici c’est vraiment du rock popisé et 100 revendiqué. Et pour ce qui est des influences, un U2 ou effectivement un Linkin Park semble être préférable pour décrire les influences qu’un devin townsend. Ou curse sent vraiment le U2 la touche symphonique en plus.
    M’enfin jai du mal comprendre que tu ne puisses apprécier des titres tels que somewhere ou bien so be it qui sont de vrais chef d’eouvre en matière de rock… C’est vaiment dommage que le groupe ne cherche pas à se faire connaitre, car is auraient pu en vendre des albums avec un promo plus poussée et un vrai désire de vendre la musique. Mais bon, Smaxone c’est avant tout le projet musical de zikos qui cherchent à se faire plaisir sans rentrer dans la routine de la vie d’un groupe actif tournées promo etc).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *