Untitled With Drums – Hollow

Pas de commentaires      1 336
Style: post/noise/rock alternatifAnnee de sortie: 2020Label: Araki Records/Atypeek Music/Brigante Records/Seeing Red RecordsProducteur: Serge Morattel

Originaire de Clermont-Ferrand, Untitled With Drums sort avec ce Hollow son premier album. Pour l’occasion, le quintet a enregistré chez l’excellent producteur suisse Serge Morattel (Knut, Year Of No Light, Ventura…) et s’est donc paré d’un son très solide aux influences variées entre noise, post-hardcore, rock plus planant, le tout avec un agréable goût pour les 90’s (ça cite Failure, Slint, Cave In ou encore Shipping News duquel provient leur nom).

Hollow condense tout cela et propose un rock alternatif aux riffs puissants et immersifs, le tout dans une optique variée et très accrocheuse. « Play With Fire » débute les hostilités de fort belle manière, parvenant à sonner brut et planant à la fois tout en demeurant intensément mélodique. Et ce sera le cas pour tous les autres titres de ce premier album, conservant cette faculté devenir instantanément mémorable à chaque fois. Entre un « Passing On » plus en retenue, « Stasis » aux faux-airs de Deftones sur le refrain (influence qui reviendra encore plus franchement pendant le planant « Silver ») ou le grungy posé « Amazed », il se dégage aussi une certaine mélancolie chez Untitled With Drums, semblant vouloir faire cohabiter force et fragilité.

Preuve en est ensuite « Hex » qui dégage paradoxalement une puissance phénoménale alors que les clermontois se veulent ici plus aériens (même types de frissons qui feront leur retour sur la conclusion « Strangers »). Des envies post-rock qui se matérialisent parfois plus franchement comme pendant le subtil « Revolve », de quoi varier les plaisir entre deux attaques plus nerveuses (« Consider », Heirs »).

Hollow est un remarquable premier album aux progressions immersives habitées de tristesse, mais aussi pleines de montées en puissance et de mélodies imparables. Les auvergnats annonçaient se réapproprier le son des 90’s, ils vont en réalité bien au-delà en créant une atmosphère personnelle très touchante. Une très jolie surprise !

  1. Play With Fire
  2. Passing On
  3. Stasis
  4. Amazed
  5. Silver
  6. Hex
  7. Consider
  8. Revolve
  9. Heirs
  10. Strangers

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *