Aversio Humanitatis – Behold The Silent Dwellers

Pas de commentaires      788
Style: dissonant black metal Annee de sortie: 2020Label: Debemur Morti Productions

Trois ans se sont écoulés depuis le très bon EP Longing For The Untold, les mystérieux Aversio Humanitatis ont depuis été discrets avant de signer chez Debemur Morti Productions (Blut Aus Nord, White Ward, Archgoat…). Behold The Silent Dwellers arrive donc comme le second long-format (neuf ans après Abandonment Ritual) de ce trio – dont il est désormais possible de trouver l’identité (deux vénézuéliens et un espagnol qui ont déjà une solide expérience dans divers projets UG) – dans la droite lignée de son prédécesseur. La base est en effet similaire, soit une alliance bien opaque de black metal dissonant et d’ambiances oppressantes, parfois psychédéliques, équilibrées autour d’une thématique dystopique.

Quelque chose a tout de même changé par rapport à Longing For The Untold, le trio a semble-t-il tenu à rendre son propos un peu plus lisible. Cela passe principalement par davantage de mélodies et une ambiance plus « post » qu’auparavant, notamment grâce à quelques aérations atmosphériques, notamment lors de breaks puissants (les ralentissements de « The Presence In The Mist » en sont un parfait exemple). Aversio Humanitatis surprend aussi lors de plans flirtant avec le doom avec du chant plus plaintif sur « The Wanderer Of Abstract Paths » (pendant sa seconde partie) ou le final « The Scribe Of Dust », conclusion carrément post-black.

Plus accessible que ce que l’on connaissait du groupe jusqu’alors, Behold The Silent Dwellers vaut surtout pour son jeu sur les ambiances, glaciales et urbaines, désespérées et déshumanisées, s’alliant parfaitement avec la brutalité délivrée par le riffing massif à la technique chirurgicale et les cris tranchants à travers la nuit. Quelque part entre Mgla et Deathspell Omega, ce nouvel album confirme les gros espoirs fondés sur Aversio Humanitatis, parti pour devenir une référence.

  1. The Weather Of Tendons
  2. The Presence In The Mist
  3. The Sculptor Of Thoughts
  4. The Wanderer Of Abstract Paths
  5. The Watcher In The Walls
  6. The Scribe Of Dust

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *