Juan Bond – Womb

Pas de commentaires      130
Style: weirdo metalAnnee de sortie: 2021Label: Dark Trail Records

Nous sommes en 2021 et le monde ne semble pas avoir quitté sa spirale de folie entamée l’an dernier (même si Trump a quitté la Maison Blanche). Sorti le premier janvier dernier, le premier long-format de Juan Bond s’accorde totalement avec l’état d’esprit actuel où beaucoup (trop) de gens semble l’avoir perdu, l’esprit. Womb est en effet une plongée dans un univers déjanté mélangeant mathcore, metal(core), expérimentations psychédéliques et instruments inattendus (du violon et de la clarinette notamment).

Le quintet de « weirdo metal » comme il s’autoproclame se joue donc de tout formatage, mixant avec puissance violence exacerbée et lignes mélodiques parfois planantes (l’ouverture « Garbage Juice » ou encore l’excellent « Papa’s Got a Brand New Bed » et son refrain fédérateur). Puis hop ! On passe à totalement autre chose avec « About to Rob a Liquor Store », titre minimaliste où le violon mène les débats sur un chant clean, il se dégage de ce titre quelque chose d’assez mystérieux et une certaine tension malgré son aspect apaisé.

Une aura qui se poursuit sur l’intro du morceau-titre avant de gagner à nouveau en frénésie, même sans vocaux chantés (on a parfois quelques paroles parlées dans le fond), on a là une belle définition du mot « épique ». Les trois titres suivants montrent bien l’étendue des talents de Juan Bond, mélangeant agression pure et passages au lyrisme renversant (ces derniers figurant surtout sur « Bombed », autre titre calme) en retombant toujours sur ses pattes.

Et ce sera donc le cas de l’intégralité de ce premier album. Véritable électron libre de la scène mathcore, Juan Bond signe là une ébouriffante tornade de cris, de riffs tourmentés mais aussi d’émotions douces-amères. A la manière de The Dillinger Escape Plan ou The Number Twelve Looks Like You (mais aussi de Kiss Kiss grâce à la présence du violon), le groupe de Brooklyn ne se met aucune limite et nous entraîne dans un univers aussi fou que poétique, bien déconnecté de tout ce qui se passe dans le monde réel.

  1. Garbage Juice
  2. Morbid Mortgage
  3. Papa’s Got A Brand New Bed
  4. About To Rob A Liquor Store
  5. Womb
  6. Bat
  7. Bombed
  8. Water Waiter

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *