delving – Hirschbrunnen

Pas de commentaires      145
Style: ambient prog/krautrockAnnee de sortie: 2021Label: Stickman Records

Déjà un an qu’Omens, cinquième album en date d’Elder est sorti. Avant de se remettre au boulot avec ses comparses, Nick DiSalvo, le chanteur/guitariste s’offre une petite parenthèse nommée delving. Ce projet solo instrumental débuté durant 2020 (pendant le confinement, forcément) contient de nombreux faux airs de son groupe principal mais aussi d’autres types de sensations au travers d’un trip nommé Hirschbrunnen (une « fontaine ornée d’un cerf », qui existe réellement à Berlin, joliment réinterprétée sur la cover).

DiSalvo laisse donc ici libre court à ses inspirations, multiples et n’hésitant pas à allonger ses morceaux afin de créer une agréable transe dès son ouverture « Ultramarine ». De son piano aux multi textures apportées par les guitares pleines de delay ainsi que les synthés, on plonge immédiatement dans cet univers doux mais comportant tout de même pas mal de distorsion.

Et ce n’est alors que le début. « Delving » (le morceau du même nom) vient incorporer encore plus de groove à ces très agréables réminiscences d’Elder entre les transitions (excellemment gérées) et le pouvoir épique, juste irrésistible. On se laisse porter tout en se faisant surprendre par les multiples surprises qui parsèment les titres de ce Hirschbrunnen. Passant d’une sérénité vous cajolant les sens à des attaques plus franches et souvent épiques (« Wait And See »). On notera aussi un côté contemplatif récurrent comme sur le morceau-titre, où l’on accompagne DiSalvo dans les promenades berlinoises (où il réside réellement) entre nostalgie et dynamisme avec le piano bien mis en avant à côté d’atmosphères pleines de douceur.

Une jolie plongée dans l’univers personnel du leader d’Elder dont on reconnait ici parfaitement le rôle de composition chez ces derniers. Ici plus épuré, mais en apparence seulement, ce premier album entre krautrock et prog version ambient déploie une impressionnante richesse alliée à un joli pouvoir d’élévation.

  1. Ultramarine
  2. Delving
  3. The Reflecting Pool
  4. Wait And See
  5. Hirschbrunnen
  6. Vast

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *