Yves Tumor – The Asymptotical World EP

Pas de commentaires      128
Style: dark psych post popAnnee de sortie: 2021Label: Warp Records

Yves Tumor (de son vrai nom Sean Bowie, rien à voir avec David) fait partie de ces artistes iconoclastes ne correspondant à aucune réelle case sur l’échiquier musical. Ayant débuté ses activités en 2010, le natif de Miami (vivant aujourd’hui en Italie) aura attendu cinq ans avant de sortir son premier long-format (When Man Fails You – 2015), qui sera suivi de Safe In The Hands Of Love (2018) puis Heaven To A Tortured Mind (2020). Difficilement classable, la musique d’Yves Tumor est en constante ébullition, ayant démarré dans l’electro expérimentale et ayant ajouté peu à peu des éléments (dream)pop voire gothiques à sa tambouille plus qu’originale. Et comme de nombreux musiciens, il a mis à profit son temps de confinement pour composer un nouvel EP que voici.

The Asymptotical World démarre par ce qu’on nomme un banger. « Jackie » est aussi puissant qu’immédiat avec ses imparables mélodies. Pourtant il se dégage de cette ouverture une ambivalence dans la voix du gaillard, aussi séduisante qu’inquiétante, mais on succombe (trop) facilement et on peut se la passer en boucle inlassablement. Une capacité d’accroche immédiate que l’on retrouve sur « Secrecy Is Incredibly Important For Both Of Them » à la rythmique sautillante entre post-punk et Bloc Party (et là aussi ça fonctionne totalement !).

Mais à côté de ces titres aux dynamiques explosives, Yves Tumor poursuit son introspection nostalgique (le poignant « Crushed Velvet », le planant « …And Loyalty Is A Nuisance Child ») et expérimente comme sur « Tuck » où le duo londonien Naked vient apposer sa patte onirico-barrée, puis pendant « Katrina », titre pop-rock parasité par une voix féminine parlée et des effets sonores, deux titres étranges mais hypnotiques.

The Asymptotical World correspond bien à l’univers de son géniteur, barré mais touchant, effectuant un grand écart entre moments accrocheurs et divagations sensorielles à la personnalité unique et bien marquée. Bref, pas de tumorectomie à l’horizon pour un EP qu’on va laisser occuper notre cortex cérébral encore longtemps.

  1. Jackie
  2. Crushed Velvet
  3. Secrecy Is Incredibly Important For Both Of Them
  4. Tuck
  5. …And Loyalty Is A Nuisance Child
  6. Katrina

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *