Golgothan Remains – Adorned In Ruin

Pas de commentaires      119
Style: dark/death metal dissonantAnnee de sortie: 2022Label: Brilliant Emperor Records/Sentient Ruin Laboratories

Déjà quatre ans se sont écoulés depuis Perverse Offerings To The Void, premier album de Golgothan Remains, quartet australien originaire de Sydney. Officiant dans un death metal dissonant et non avare en ambiances ténébreuses tout en appuyant sur l’influence d’Ulcerate dans la fiche promo d’Adorned In Ruin, nul doute que ce second opus va décrasser quelques esgourdes !

Et « Veneration Of Carnal Blasphemy » ne va pas bien mettre longtemps à attaquer le chantier ! Le son est massif, la vitesse d’exécution dans le rouge tout comme les cassures rythmiques, enfin la voix du nouveau chanteur Matthieu Van den Brande va dans de très nombreuses directions. Du growl lugubre, des cris acérés mais aussi plus inattendus, des cris de loup (toujours sur le titre d’ouverture), du chant clean comme pris de démence (« On Lifeless Wings Of Malice ») et des spoken words en français (pendant « Wandering Through Chambers Of Deathlike Void ») qui viennent compléter le large panel vocal du belge.

Quant à ses camarades de jeu, ils nous entraînent dans un éreintant périple où les structures volent souvent en éclat à la faveur de zones apocalyptiques, dessinant un implacable mur de son où le constant climat de terreur vient parfois s’alourdir dans une langueur doom (l’intro et l’entame de la seconde partie de « The Malign Hordes Of Aborrence » ou le pont de « On Lifeless Wings Of Malice ») tandis que des mélodies (malsaines) plus lisibles viennent parfois illuminer (façon de parler) l’espace (« Opulent Incarnation Of Persevering Torment » et ses multiples passages groovy puis mélancoliques).

Une densité alliée à une opacité de tous les instants rendant ce Adorned In Ruin tel un torrent de lave prenant plus ou moins d’épaisseur. Mélangeant des influences (en plus de celle d’Ulcerate, plus qu’évidente) venant de chez Deathspell Omega, Dead Congregation ou encore Immolation, ce nouvel album s’adresse à celles et ceux qui apprécient découvrir de nouveaux éléments à chaque écoute.

  1. Veneration of Carnal Blasphemy
  2. A Shrouded Longing for Promethean Fire
  3. Wandering Through Chambers of Deathlike Void
  4. Opulent Incarnation Of Persevering Torment
  5. The Malign Hordes Of Aborrence
  6. Forgotten Lores of Hatred and Bloodshed
  7. …Of Morbid Blood And Serpent Skins
  8. Void II: Towards The Joyless Elysium
  9. On Lifeless Wings of Malice

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.