thoughtcrimes – Altered Pasts

Pas de commentaires      156
Style: mathcoreAnnee de sortie: 2022Label: Pure Noise Records

Fortement attendu depuis l’excellent EP Tap Night, thoughtcrimes débarque enfin avec son premier long-format et le résultat devrait combler les fans de l’un des fameux anciens groupes de Billy Rymer (batterie): The Dillinger Escape Plan (pour rappel il est aussi passé chez End et Glassjaw). En effet, on retrouve sur Altered Pasts toute la versatilité qui caractérisait la bande à Greg Pucciato, capable de mixer violence frontale, passages alambiqués et mélodies captivantes.

Si l’agressivité est souvent de mise chez thoughtcrimes via un mathcore percutant et blindé de breaks, celui-ci est aussi généreusement aéré de nombreux autres styles. Ainsi des titres comme « Panopticon » ou « Mirror Glue » iront soudain couper leur frénésie via d’inattendus passages electro (parti pris qu’on avait déjà aperçu sur l’EP). De quoi encore plus intensifier d’excellents titres, très denses certes mais ponctués de puissantes mélodies nous ramenant du côté de SiKth ou Exotic Animal Petting Zoo.

Altered Pasts possède une grande variété due à la multiplicité des influences, très très larges, de leurs géniteurs. Et si le risque était d’avoir un album trop ouvert au point de devenir sans queue ni tête, le groupe parvient à demeurer cohérent quoi qu’il arrive: passant souvent d’un riff ultra technique à des moments où l’atmosphère se pose entre deux déflagrations énergiques, le tout avec zéro impression de déséquilibre. La performance du vocaliste Rick Pepa est tout aussi étendue que les déferlantes balancées par ses comparses: différents types de cris, du growl et du chant clean purement accrocheur (très Deftones/Glassjaw dans l’âme, exemple concret sur le jouissif « Keyhole Romance »).

Bref, les ambitions du premier EP se voient complètement concrétisées en version long-format. Une impressionnante confirmation de la part d’un groupe qui propose une approche perso de la violence mathématique, moins portée sur la migraine mais plus sur les émotions (« Lunar Waves », conclusion rock/metal alternatif fédératrice). Grosse claque pour (pour l’instant) l’un des tous meilleurs albums du genre cette année.

  1. Panopticon
  2. Mirror Glue
  3. Keyhole Romance
  4. New Infinities
  5. Altered Pasts
  6. Dare I Say
  7. Hai Un Accendino
  8. Conscience On Tilt
  9. The Drowning Man
  10. Deathbed Confessions
  11. Lunar Waves

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.