Johnny Booth – Firsthand Accounts

1 Commentaire      15 182
Style: chaotic metalcoreAnnee de sortie: 2019Label: Autoproduction

Fondé en 2008 du côté de Long Island, Johnny Booth n’a pourtant pas une immense discographie à son actif: deux EP (en 2008 et 2014) et un album (Connections – 2012) ont seulement été sortis avant ce Firsthand Accounts. C’est d’ailleurs en autoprod que sort ce dernier, avec un son n’ayant aucunement à rougir face aux poids lourds du mathcore.

Car le son de Firsthand Accounts apparaît d’emblée comme ultra massif, plus metal, mêlant énergie et groove dans un maelström de cris et de riffs alambiqués. On pense pas mal à The Chariot, mais aussi à un Frontierer mais moins jusqu’au-boutiste, un peu moins extrême. Johnny Booth attaque pourtant fort avec un court « Rebuttal » mais en prend le contre-pied pendant « Feast Is Over » dont le parti pris mélodique (mais complexe) nous ramène du côté d’un Norma Jean qui aurait emprunté la technique de The Eye Of The Traitor.

La suite va être moins gentille avec des titre ultra vénères (« Thief », « Left Hand Assurance ») et d’autres toujours virulents mais contrebalancés de parties scandées à la manière d’un While She Sleeps (« Assymetrical », « Bury The Rose » ou « Fever Dreams »). Firsthand Accounts contient un maximum d’informations, son écoute n’est pas des plus faciles tant le groupe est constamment sur les nerfs, or quelques accalmies sont à noter (outre l’interlude « 14 Years Past 80 » permettant de reprendre son souffle) comme pendant l’excellent « Pneumonia Knife » débutant tel un vieux Insense avant de nous offrir un pont post-rock puis un final plus mélodique avec chœurs prenants (on aura un même effet pendant la conclusion « Follower »).

Ce second album de Johnny Booth est une pure avalanche de rage blindée de cassures rythmiques mais aussi de riffs plus entraînants. C’est dense, un peu éreintant à s’enfiler d’une traite mais son dynamisme et sa multiplicité d’idées en font un pur défouloir. Un must-have pour tout fan de The Chariot ou de The_Network.

  1. Rebuttal
  2. Feast Is Over
  3. Thief
  4. Assymetrical
  5. Left Hand Assurance
  6. 14 Years Past 80
  7. Bury The Rose
  8. Fever Dreams
  9. Pneumonia Knife
  10. Beyond Repair
  11. Choke
  12. Follower

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. jonben says:

    Ça avoine ce truc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *