Apostle – I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth

Pas de commentaires      175
Style: chaotic hardcore/metalAnnee de sortie: 2021Label: Autoproduction

Apostle est un groupe de Marietta (Georgie) appréciant transmettre le malaise dès sa cover. Celle de Sufferer (2019), leur premier long-format (précédé par l’EP Shallow Graves un an plus tôt), montrait alors une tête décapitée, apparemment une vieille photo et authentique de surcroit (vous pourrez en juger sur leur Bandcamp). Pour leur nouvel EP I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth, on retrouve à nouveau un cadavre sur la cover, plus stylisé cette fois et faisant un peu penser au Visqueen d’Unsane. Et à cette thématique centrale de la mort, le quartet nous entraîne à nouveau dans une grosse déferlante de colère.

Une colère qui ne vient d’ailleurs pas tout de suite, « Hull » s’ouvrant par un chant féminin issu d’un vieux disque avant que l’ambiance ne s’obscurcisse et que le chaos vienne couper cette intro avec fracas. La furie est extrême entre les blasts et les cris déments de Cameron Austin. Quelques titres sont expéditifs et sous les deux minutes, ces derniers sont néanmoins très bien construits, dégageant urgence et chaos mais avec quelques gouttes de sensibilité au milieu (« Cinder » et ses effets noisy). Même effet sur le très bon « Tusk » et ses arpèges puis ses parties groovy.

Les deux derniers titres ne viendront pas calmer les choses: « Lhotse » balance une intense déflagration avec un impressionnant final tout en blasts, tandis que « Vilomah » vient appuyer ses riffs plus longuement, donnant un aspect presque sludge à ce titre final.

Apostle livre là un nouvel EP ravageur, sonnant tel une mixture metalcore/post/math/grind vraiment saisissante. Grosse sensation !

  1. Hull
  2. Cinder
  3. Tusk
  4. Lhotse
  5. Vilomah

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *